Comment méditer pour obtenir le calme et l’attention jour et nuit ?

Comment méditer pour obtenir le calme et l’attention jour et nuit ?

Avec 3 enfants pleins de vie, les moments de calme dans la maison sont rares. Le soir l’excitation est à son comble. Lors de mes ballades parisiennes en quête d’ouvrages, je suis tombée sur un livre intuitif et facile d’accès pour une néophyte en méditation. Eh oui, vous avez bien compris, méditons ensemble en famille et surtout avec les enfants de 5 ans à plus.
L’ouvrage dont je vais vous parler est le livre de Eline Snel : « Calme et attentif comme une grenouille. » Il est accompagné d’un CD audio superbe à écouter en douceur. On se laisse guider. On s’abandonne.

   
Je vous propose de débuter ce chemin ensemble et vous verrez le plaisir que cela procure de partager en famille un moment de pure douceur et de calme intérieur.
Avant toute chose, éliminer toutes les limites et les a priori, que je connais sur la méditation ! On ne va pas se retrouver en bouddha dans une autre dimension !!!

Tout d’abord, on se retrouve dans la chambre des enfants ou une pièce suffisamment grande et au calme pour accueillir tout le monde ; On est souvent couché donc un lit, un futon ou un tapis c’est super.
Voici mes étapes favorites…et leurs petits exercices sur le CD :
•    approche de la pleine conscience
•    surfer sur les vagues des émotions,
•    perception ouverte et développement de la curiosité
•    la fabrique des ruminations
•    lâcher prise, s’abandonner

 

La pleine conscience, c’est prendre conscience de ce que l’on vit sur l’instant, être dans le présent en adoptant une attitude de bienveillance et d’ouverture au monde. C’est par exemple percevoir le sourire et l’expression de bonheur de vos enfants au moment du levé lorsqu’ils arrivent au petit déjeuner et qu’ils vous retrouvent autour de la table.
Lire dans le regard de votre fils le besoin de faire une balade à vélo en famille où tout le monde est présent.
Les émotions et leurs vagues ! Avec 3 enfants, leurs états d’âme, leurs caractères, il faut savoir faire une pause et prendre du recul pour donner de l’attention aux humeurs de tous. Le groupe de copains des uns, les mots de la maitresse pour les autres, la fatigue de la petite dernière… tout cela entraine la famille dans un tourbillon, et savoir surfer sur ces vagues est un atout personnel indéniable !

Prendre le temps, se poser, être plus calme et moins impulsif face à ces situations individuelles, qui vous arrivent dessus en bloc ! On garde son calme, on respire et on prend du temps pour chacun sans précipitation et cris !

Percevoir le monde sans porter de jugement et sans laisser vagabonder ses idées. Apprendre à ses enfants et pratiquer soi-même le contact direct aux choses sans faire appel à sa culture, ses connaissances. Je regarde une pomme non pas en me disant super je vais faire une compote mais en admirant les couleurs, la forme, les imperfections…Tous les champs du possible créatifs sont ouverts… on peut ainsi dépasser la compote !
Ruminer !!! Pas facile de garder l’esprit léger et libre de rancoeur, de pensées négatives et pourtant tant d’énergie négative pour rien ! Cette petite voix intérieure qui se mèle de tout qui juge et critique, il faut avoir la force de la faire taire ! Vous pouvez apprendre à vos enfants à reconnaitre ces pensées et à les transformer pour poursuivre sereinement leur chemin ! bye bye la rumination !

Le lâcher prise ou avoir suffisamment confiance en la vie, pour laisser les choses arriver et accueillir le monde, les autres et les événements. Cela ne signifie pas être inactif et fataliste au contraire c’est être libre et croire que tout est possible. C’est une grande force vitale pour nos enfants. Visualiser ses rêves et les projeter comme réels.
Pour voir les vidéos et en savoir plus, consultez la page Facebook > c’est ici.
À vous créer votre propre moment de petits bonheurs méditatif en famille afin de passer de bonnes fins de journées tous ensemble sans cris, ni stress et apprécier les moments de partage et de créativité où chacun exprime ses faiblesses et se recentre.

Un commentaire de Christophe André qui signe la préface : « Un cadeau dont les enfants se serviront toute leur vie. »

8 affirmations positives au quotidien

8 affirmations positives au quotidien

Challenge de la semaine : 8 affirmations positives

Pour la semaine à venir nous vous proposons un petit defi…

 

En tant que parents, vous avez parfois plein de choses à faire mais soudain, vous vous retrouvez devant votre enfant et là, c’est le vide intersidéral! Par où commencer? Comment l’encourager et accompagner ses idées? En ce début d’année commençons positivement!
Chaque jour, lâchez prise sur les tensions du quotidien et découvrez ce qui va agir en vous tout au long de la semaine.

Accompagnez votre enfant dans cette démarche. Tout d’abord en lui faisant écrire une phrase par jour dans un petit carnet ou sur une affiche type format A3. Décorez ce carnet ou cette affiche avec des images qui lui font plaisir. Parlez de cela en famille lors du diner, pour partager votre expérience de la journée et voir peut-être l’influence de cette petite phrase sur la journée de toute la famille!

Soyons honnête avec nous-mêmes, nous affirmons tout un tas de choses dans notre tête sans forcément toujours les réaliser. Parfois des petites choses comme «je n’en peux plus de ne pas avoir ce que je veux» ou si vous êtes dans un bon jour, cette pensée vous traverse l’esprit : «C’est une bonne journée et je veux que ça continue». Et parfois quand on réalise que la journée en train de se dérouler est parfaite, alors tout dans cette journée se passera bien et en notre faveur.
Les affirmations sont des déclarations que nous utilisons pour avoir ce que nous voulons, que ce soit pour attirer quelque chose que nous voulons, ou simplement parce que nous voulons passer une bonne journée.
Ces affirmations sont de grands outils qui peuvent aider votre enfant à vaincre ses peurs, à construire sa confiance, à développer une pensée positive et plus encore…

L’idée centrale est que l’affirmation change vos pensées et vos émotions en quelque chose de plus positif, ainsi vous vous sentez plus confiant, heureux, en sécurité, prospère, peu importe l’état que vous essayez d’atteindre.

Alors c’est parti : bonne semaine à tous

 


Lundi : c’est avec joie que j’apprends à m’aimer toujours d’avantage.
Ok je suis plus petit, plus gros que les autres et alors!


Mardi : je m’autorise à penser et rêver de façon illimitée.
Les rêves n’ont pas de limite alors soyons inventifs et libérons nos envies, même les plus folles.


Mercredi : j’apprends à faire de ce jour un moment de bonheur.
Voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. Le meilleur est à vivre!

Jeudi : je m’approuve.
Ne pas être trop exigeant et dur avec soi-même. Faire des choix et les assumer fièrement.

Vendredi : je fais de mon mieux.
S’investir pleinement dans ses activités.


Samedi : la joie intervient dans mon apprentissage et le rend plus efficace.
Faire des découvertes avec joie, apprendre en s’amusant. Prendre plaisir à découvrir des apprentissages nouveaux même quand l’Histoire nous rebute ou que l’orthographe est notre bête noire!


Dimanche : je suis l’expression vivante, aimante et joyeuse de la vie.
Sourire, acccueillir l’autre et partager de beaux moments en famille ou avec des amis.

Et un bonus : j’apprécie et je suis reconnaissant pour tout ce que j’ai.
MERCI

Alors racontez-nous dans les commentaires les effets sur vous, vos enfants, nous attendons vos remarques et vos petites histoires, au plaisir de vous lire et à vous de jouer!

Comment éveiller l’étincelle créative chez vos enfants ?

Comment éveiller l’étincelle créative chez vos enfants ?

Qui dit étincelle dit action de deux éléments qui se heurtent pour créer une énergie nouvelle !
C’est cette nouvelle énergie qu’il faut trouver en vous pour accompagner votre enfant à se découvrir créatif.

Puis vient la flamme à entretenir par de petits actes au quotidien dans la bienveillance.

De retour du visionnage du film Ballerina avec la classe de mon fils de CE2, je me suis interrogée sur ce qui peut interpeller ces enfants dans ce film.

 

L’histoire :

Félicie est une jeune orpheline bretonne qui n’a qu’une passion : la danse. Avec son meilleur ami Victor qui aimerait devenir un grand inventeur, ils mettent au point un plan rocambolesque pour s’échapper de l’orphelinat, direction Paris, ville lumière et sa Tour Eiffel en construction ! Félicie devra se battre comme jamais, se dépasser et apprendre de ses erreurs pour réaliser son rêve le plus fou : devenir danseuse étoile à l’Opéra de Paris…

Étonnant de voir ce groupe de 25 enfants garçons comme filles sortir de la projection des étoiles plein les yeux, dansant, sautant et rêvant de faire de belles choses ! L’enthousiasme de ce film communique une telle envie aux enfants. J’espère que leur institutrice leur a parlé de cette force, mettre au coeur de sa vie une flamme intérieure qui brûle !

Et si avoir un rêve était le moteur du surpassement. Certains appelleront cela la loi de l’attraction, la force intérieure, la projection…avoir un objectif clair et avancer en toute sérénité pour l’atteindre.
C’est un beau cadeau à faire à nos enfants que de les guider vers cette rencontre de leur inspiration, la découverte d’une passion, pour en vivre.
En tant que parent, je sais qu’il n’est pas facile de prendre du temps et trouver les mots pour évoquer cela avec son enfant. Replongez-vous dans vos 7 ans : l’âge de raison comme on le dit si souvent. Que rêviez-vous d’être ? À quoi jouiez-vous ?

À la maison, les pistes suivantes permettent d’influencer positivement le développement de la créativité de l’enfant, le développement du sentiment de sécurité.
L’enfant pourra alors explorer le monde, utiliser ses émotions et ses idées pour découvrir et agir. Ce développement du sentiment de sécurité permet également le développement d’une certaine stabilité émotionnelle qui est importante dans la créativité.

Voici 3 petites étincelles à tenter d’allumer dans l’esprit de vos enfants et à répéter jusqu’à ce que la flamme apparaisse :

 

1. favoriser les jeux d’imagination, de transfert, de mimétisme

Le jeu avec interactions en face à face, et cela dès la petite enfance.
Au départ, les jeux sont souvent très proches de la réalité. Communication, contact visuel, respect de l’espace personnel, montrer, laisser le temps et l’espace pour que l’enfant s’approprie les éléments, être à l’écoute sont autant d’aspects importants à déployer.
Par la suite, les jeux tendent à s’éloigner de la réalité. L’adulte peut accompagner cela en provoquant les possibilités, les ouvertures, en étant à l’écoute, un véritable partenaire de jeu, en enrichissant l’imaginaire… et dans tous les cas, en mettant en suspens son jugement.
La lecture, source d’inspiration permet de créer de nouveaux jeux, de nouvelles histoires, rencontrer de nouveaux espaces-temps. Ainsi, dès le plus jeune âge, un temps de lecture quotidienne, par exemple le soir, exerce un impact bénéfique.

Les jeux de société : Il existe un grand nombre de jeux de société qui stimulent la créativité visuelle ou verbale. Nous reparlerons de ce sujet avec Camille lors d’un prochain article.

Et vous quand vous étiez enfants à quoi jouez-vous ? Et que faites vous aujourd’hui pour retrouver cet élan créatif?

 2. Mettre en avant la motivation comme moteur personnel pour développer son autonomie

Vous devrez guider votre enfant pour qu’il apprenne à s’écouter, à suivre ses intuitions. Pas facile me direz-vous en effet, il faut avant tout se questionner sur soi en tant que parent. Évoquer son enfance, son parcours, ses rêves…Mais la richesse de l’échange avec votre enfant vous fera oublier la peur de paraître fragilisé devant lui !
Écouter leur souhait, leurs envies, il n’y a rien de plus beau ! Savoir verbaliser son rêve est une richesse énorme. Cette fillette dans le film est accompagnée par un ami, elle lui parle, ils rêvent ensemble…ils se construisent ensemble. Favoriser les amitiés fortes de vos enfants, à plusieurs on est fort, savoir se choisir, se respecter et suivre le parcours de l’autre sans jugement !

 

 


3. Vivre avec son cœur et ses émotions

Là encore dans le film, le pathos est présent mais il sert une fable où l’émotion est le carburant de l’action et de la réussite de cette fillette. Elle a de bons guides qui lui donnent la force de faire transparaître ce qu’elle est au plus profond d’elle-même et de capitaliser sur cela. Elle comprend que c’est une force et c’est la source de son talent ! Elle agit pour elle-même, le don gratuit, pour son propre bien-être, la source vitale de tout acte posé et fort.

Bref, foncez voir ce film, parlez-en avec vos enfants après, aidez-les à transposer cela à leur vie, leurs passions…devenez les observateurs émerveillés de cet élan créatif !

Toute l’équipe de Créazine,

vous souhaite de passer de belles fêtes de fin d’année en famille.

Un outil ludique et pédagogique : le cahier de réussite

Un outil ludique et pédagogique : le cahier de réussite

Après avoir lu plusieurs articles et vu plusieurs vidéos sur le sujet, le cahier de réussite semble être un magnifique outil créatif d’appropriation et de développement du travail en mode projet.

Mais alors qu’est-ce que c’est?

Le cahier de réussite est un outil fabuleux pour l’appropriation autonome et personnelle de la progression de l’enfant. Ce cahier de route est un regard intime et quotidien. Il suit les progrès et les succès de chaque enfant. Chacun évolue à son rythme et célèbre individuellement ses réussites.

Le cahier est introduit lors d’un rassemblement de classe en cercle de préférence. Chaque semaine, un temps particulier est accordé pour célébrer les réussites de chacun. Chaque enfant le rempli avec soin et individuellement après chaque pas accompli.

Cette célébration de la réussite est un moment de joie d’avoir appris quelque chose de nouveau, d’avoir aidé quelqu’un…
Chacun partage ses réussites sans jugement des autres, on applaudit. Enfant comme adultes profitent de ce moment en toute simplicité.

Ce cahier permet de suivre les activités réalisées, par des gommettes de couleurs posées, par des dessins, par des mots ou des phrases écrites par les plus grands décrivant ces réussites.

Faire vivre ce cahier.

Choisir un cahier petit format, chacun décore sa couverture.
Avoir à disposition des fiches avec des activités à réaliser dans des domaines différents, type puzzles, découpage, lettres, nettoyage de table… chacun peut coller ces vignettes dans son cahier, ou faire un dessin. A chaque étape de progression, on colle une gommette.

Il permet la parole et l’expression de ses émotions face à une réussite et aux difficultés rencontrées.

 

Vous avez apprécié cet article, laissez-moi un commentaire et surtout partagez-le !

Comment nourrir ta créativité?

Comment nourrir ta créativité?

Les 5 conseils de Marry Poppins

 

On n’a pas tous la chance ou la malchance d’être créatif ! Mais on a tous en nous le potentiel pour cheminer et grandir.
Je te propose de suivre le chemin de Marry Poppins, j’aime beaucoup ce film. Le rêve, l’imaginaire et le champs des possibles qui sont présents dans ce film réveillent ma créativité à chaque visionnage.
Si tu ne l’as pas déjà vu, alors fonce !

 

 

 
Avant toute chose, élimine toutes les limites qu’on t’impose pour regarder le monde avec enthousiasme et envie.
Voici certaines d’entre elles qui font obstacle non seulement à ta créativité, mais aussi à ta réalisation personnelle et ta compréhension de la vie :
– les autres sont meilleurs, plus intelligents que moi en raison de leur éducation, leurs activités ou leur famille et amis.
– Croire en l’idée que la façon dont les choses ont toujours été faites est obligatoirement la meilleure.
– Penser que les gens qui ne rentrent pas dans le moule, sont forcément bizarres, en marge ou seul.
– Croire que plus d’argent, de cadeaux conduit forcément à plus de bonheur.
– La conviction que ton avis, tes idées ne sont peut-être pas si importantes que cela.

 

 

Voici mes 7 objets à sortir du sac de Marry pour voyager vers la créativité :

 

 

Un vieux film classique : Marry Poppins entre autres !

Si tu as un esprit très créatif et que ton cerveau travaille 24h/24, tu devrais envisager de faire quelque chose qui ne requiert pas beaucoup de réflexion.
Pour ça, les vieux films classiques sont excellents !
Ces films t’embarquent dans une bonne histoire, te font vivre différentes émotions sans t’abrutir avec des effets spéciaux et des scénarios trop compliqués. Et c’est peut-être ça dont tu as besoin !
Installe-toi confortablement dans votre fauteuil, éteins l’ordinateur et plonge-toi dans un classique. Vis-le, et inspire-toi en même temps ! Baigne dans ces ambiances, couleurs, musique, fait vibrer tes sens !

 

https://www.youtube.com/watch?v=eQivH0dS87E

 

 

 

Un vieil objet de brocante : la lampe d’Aladdin

Si tu as l’occasion de te balader dans un vide grenier, un vieux marché, Emmaüs… laisse-toi envouter, guider vers l’objet peu probable, curieux qui t’inspire, qui t’appelle, comme une lanterne sur ta route. Écoute la petite voix intérieur qui te dis « achète moi, je suis fait pour toi ! »

 

 

 

 

 

Une carte ou guide touristique

Voyager dans de nouveaux lieux, rencontrer de nouvelles personnes, des décors, saveurs, odeurs, recharger ses batteries créatives.

Avec un appareil photo, immortalise des lumières, des espaces…

Tu n’es pas un photographe pro, moi non plus ce n’est pas le problème, tu as juste à explorer ton logement, maison, appartement… à poser le regard sur des textures, couleurs, lumières, matières qui te parlent. Ton œil s’arrête net et fige l’image qui t’inspire.
Réveille ton esprit créatif par ces images.
Cette méthode doit te sembler un peu étrange mais cela te permet de prendre conscience de la richesse de ton lieu, tu pourras ensuite la décliner un peu partout… Dès lors tu pourras partir à la découverte photographique.

 

 

Un recueil d’inspiration

Un de mes trucs préférés !

Choisis un joli carnet coloré ou pas, tu peux décorer la couverture avec des images qui t’inspirent. Note, colle, scotche tout ce qui te fait vibrer : morceaux de tissus, photos, idoles, modèles, mots…
Les possibilités sont nombreuses… quand tu as besoin de stimulant tu pourras te replonger dans ce carnet… c’est comme retrouver de doux secrets intimes.

 

 

Des épices

Des couleurs, des odeurs, prendre du temps pour faire l’apprenti sorcier en cuisine, avec tes parents, tes frères et sœurs, des amis. Tu pourras découvrir de nouvelles recettes, goûts… et voyager !

 

 

Une graine de tournesol

Planter, voire pousser, découvrir les saisons, prendre soin comme le petit prince… s’émerveiller devant le temps qui passe… et le résultat : une fleur, un légume à toi de choisir.

J’espère que Marry t’a guidé(e) vers de belles aventures, ces pistes sont un début, tu peux retrouver des idées de couverture de carnet d’inspiration, des idées de recettes dans nos ateliers.

 

À très vite…

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager et à commenter.