Alors !  C’est quoi être créatif : Les 5 piliers

Alors ! C’est quoi être créatif : Les 5 piliers

Comment puis-je reconnaître la créativité chez mon enfant ? Quels sont les habitudes de mon enfant qui doivent me donner la puce à l’oreille pour l’accompagner dans le développement de ses potentialités créatives ?

Aujourd’hui nous allons aborder les 5 petites particularités qui peut amener tout un chacun à se définir comme créatif dès lors où il écoute sa petite voix intérieure qui crie vas-y ! Tu peux le faire ! lorsqu’enfant il fallait grimper aux arbres pour voir au loin, et se faire peur. Se construire un monde riche de challenge !

Être créatif c’est être curieux, ne pas attendre des autres une solution unique toute faite !

 

Ce premier pilier, prend le contre-pied d’un adage : curiosité est un vilain défaut et bien sachez que non, bien au contraire.

 

Donner à l’enfant la possibilité de se poser des questions, de rentrer par lui-même en contact direct avec son environnement, en le questionnant, c’est lui ouvrir les portes de sa créativité future. Il devient actif et non plus passif.

Il devient plus attentif au monde, les bonnes idées ne lui passent plus sous le nez! Il sait les reconnaitre. Il devient moins hermétique aux informations que le monde extérieur lui donne, la TV, les autres, la société. Il sait mettre en relation ces informations pour en faire par lui même de bonnes idées créatives par la suite.

 

Einstein disait : «  L’important est de ne jamais cesser de s’interroger. La curiosité a sa propre raison d’exister. On ne peut pas s’empêcher d’être en admiration quand on contemple les mystères de l’éternité, de la vie, de la merveilleuse structure de la réalité. Il suffit simplement d’essayer de comprendre un peu de ce mystère chaque jour. Ne perdez jamais votre sainte curiosité. »

La curiosité ouvre les champs du possible. Votre vie devient exaltante, la mise en relation des idées, devient une découverte de chaque instant, elle est un jeu.

Devitt Jones la définissait ainsi : “ la créativité est la capacité a observer l’ordinaire pour y dénicher l’extraordinaire. “

D’où l’importance de la curiosité dans notre vie!

Petites astuces : lire, vivre l’esprit ouvert rien n’est ennuyeux, amusez vous, questionnez-vous ; rien n’est acquis.

 

 

Être créatif, c’est expérimenter le monde, proposer des solutions à profusion.

Depuis l’enfance, notre volonté de connaissance nous donne la volonté de chercher comment fonctionnent les choses : la prise électrique, le feutre sur les murs ou l’écho de notre voix dans un couloir…

L’enfant trouve une multitude de solutions à une question posée. On appelle cela la pensée divergente, elle est la base de la créativité. En effet, concevoir des réponses multiples à une question posée, l’enfant en maternelle est capable. Demandez lui par exemple de d’élaborer une foule de solution : trouvez tous les usages possible d’un gobelet en plastique!

Ces expériences sensorielles, motrices ou relationnelles tissent un grand maillage de connaissances qui si elles sont libérées permettent à l’enfant de développer une volonté d’expérimentation croissante en grandissant.

Notre rôle d’adulte protecteur est de donner un cadre à cette aventure dans un environnement libre mais sous observation.

Cette expérimentation, en grandissant, devient un savoir, un savoir-être et un savoir-vivre!

Petites astuces : collectionner, garder, vivre l’esprit ouvert et cultiver, noter…

 

 

Être créatif, c’est développer un esprit critique et libre

Si la curiosité et l’expérimentation se développent dès la naissance par la rencontre avec le monde, l’esprit critique s’inscrit dans la durée, dans l’histoire, dans une volonté de contradiction. Mais il faut en premier lieu savoir regarder en face ce que nous sommes, nos forces et nos faiblesses. Un créatif se connait bien en général. Il a la volonté de progression et de dépassement donc il recherche la compréhension des choses. Par ce fait il interroge le monde et construit son esprit critique pour mieux concevoir le monde de demain.

Cette pensée critique aide le créatif à construire ses idées.

Petites astuces : laisser s’exprimer, si possible, les pourquoi de son enfant de 3 ans, ses contradictions …

 

 

Être créatif, c’est s’adapter au monde, ne pas avoir peur du changement, le provoquer et être en même temps un acteur de ce changement.

Savoir reconnaitre la nouveauté, sentir le potentiel des événements, des choses, des idées qui s’offrent à eux tel est la force vive des créatifs. Ils sont des lanceurs d’idées, des identificateurs de potentiel. Ils provoquent des situations favoriser l’émergence d’idées. Soyez des boîtes à idées ambulantes !

Petites astuces : expos, lecture ; se créer des rituels, avoir un carnet avec soi 24H/24…

 

 

Être créatif, c’est sortir de sa zone de confort.

C’est quoi une zone de confort : j’entends tout simplement par là : cette zone où vous vous sentez en pleine maîtrise de vous-même, où vous ne ressentez aucune notion de risque. Cette zone représente une barrière psychologique au-delà de laquelle se trouve le défi.

En sortir c’est aller vers l’inconnu, c’est prendre la pleine possession de son potentiel. Cette limite est propre à chacun, nous sommes tous différents. Certains pourrons parler devant une foule alors que d’autres auront du mal à demander leur chemin dans la rue !

Sortir de sa zone de confort, cela donne une sensation de légèreté, de force, car on repousse ses limites de liberté, car tout devint possible. Ce sont de belles victoires qu’il faut célébrer !

Petites astuces : voyager dans un pays inconnu, prenez des initiatives, proposer…

 

Enfin, je vous propose de voir autrement la richesse des aptitudes et des capacités de vos enfants. Ne regarder plus votre enfant à travers le prisme qui sépare les capacités intellectuelles capacités non intellectuelles.

Ayez conscience que la plupart des acquisitions de base se font en groupe et que la coopération alimente le développement !

 

Retrouvez nous sur www.creazine.fr

Suivez nous, partagez avec vos amis et likez sur Facebook!

 

 

 

Pourquoi avoir peur d’avoir un enfant créatif ?

Pourquoi avoir peur d’avoir un enfant créatif ?

J’aimerai vous faire partager les réactions de parents, amis, adultes, lors de nos échanges sur leur créativité ou celle de leurs enfants. Il m’arrive d’évoquer ma nouvelle activité lors de rencontre à la sortie de l’école. Je parle du sujet de mon magazine : la créativité de l’enfant. Et là le gros mot est prononcé : CRÉATIVITÉ !!!!

Souvent la réaction première est de me répondre : « Oh non ! Tu sais,  mon fils (ou ma fille) ne sait pas dessiner, il n’a pas d’imagination, il n’est pas créatif ! ». La conversation est close sur le sujet et la peur de devoir argumenter, justifier… une histoire de famille ! Et si justement ces croyances étaient la source, le frein, la peur collective de la différence et de l’avenir complexe de la vie d’artiste! Aujourd’hui il est bien plus simple de choisir de multiple activités pour son enfant afin de le surstimuler, de l’occuper et le rendre compétitif  (tennis, danse, escrime, musique ou anglais…)

Le modèle de base n’est plus d’actualité pour la nouvelle génération : apprentissage « sérieux » = étude réussi = belle carrière = Bonheur! Nous voulons tous le meilleur pour eux, alors ouvrons leurs les portes de la créativité,  apprenons à reconnaitre leurs potentiels porteurs de sens pour leur avenir !

 

Voici trois idées fausses sur la créativité :

 

La créativité n’est pas quelque chose que l’on doit apprendre, c’est inné, FAUX! Elle n’est pas une capacité unique que certains ont et d’autres pas. Bien au contraire, la créativité est un ensemble de capacités que nous avons tous et que nous devons travailler.

Il s’agit de quelque chose de spéciale, les adultes pensent en terme artistique, donc ils ne le sont pas. Vous pouvez être créative dans tous les domaines dès l’instant où vous comprenez ce que c’est que d’être créative.

Rien n’est figé, il y a beaucoup à faire pour aider les gens à devenir créatifs. Enseigner aux gens à être créative n’est pas fixe! Il faut créer des situations qui obligent à faire preuve de créativité, être actif.
Nous avons tous été très heureux des premiers dessins, exploits créatifs et graphiques de nos enfants : ils communiquent et s’expriment, oui super ! Mon enfant est normal, il fait des bonhommes en forme de coton tige qui symbolise son entourage affectif ! Ce premier élan créatif est une volonté de communiquer, de restituer son environnement, de rentrer en relation.
Chouette, puis viens l’école. L’apprentissage du langage, des lettres puis des mots. On le corrige si ce n’est pas « bien » au sens où l’adulte l’entend ! Mais que devient cet élan créatif, cette émergence, cette volonté ! Elle diminue pour devenir une contrainte, un effort et un  résultat ! Le système éducatif lui apprend à donner LA réponse juste et la seule et unique. Il ne doit pas copier, c’est triché alors que l’acte coopératif est fondamental!
En reprenant cet élan premier, préhistorique pourrions-nous dire, regardons les richesses insoupçonnées de ce besoin de communiquer !
Entre l’homme de Cro Magnon à nos enfants du 21ème siècle, nous avons Vermeer, Picasso, Mozart… mais aussi Einstein, Richard Feynman, Steve Jobs… développeurs de processus de pensée créative.

Quand Hermès recrute !

Quand Hermès recrute !

Faire les choses avec sérieux, ne pas se prendre au sérieux

Le savoir-faire à la française, qui compte de nombreuses maisons d’excellence, relève le défi de recruter autrement.
Quelle fût ma joie de lire ce matin sur le site Hermès ce superbe message de recrutement où prime l’authenticité, l’être unique, la capacité de chacun à développer des talents.

Se jouer des paradoxes et s’en enrichir

N’ayons pas peur de laisser notre créativité et celle de nos enfants exploser. Un bon accompagnement qui laisse libre cours à un parcours riche de sens et respecte une envie intérieure incite à se dépasser pour atteindre le meilleur. Les emplois sont là, ils vous attendent !

Le temps fait bien les choses

Apprendre à cultiver sa curiosité ! Se montrer patient dans l’apprentissage pour être reconnu de ses pairs, et finalement prendre son envol comme les petits anges de l’illustration !

 

Pour voir l’animation dans on intégralité, cliquez sur le lien :
http://www.hermesemployeur.com/

Du beau, du bon et du bien !!!

Si vous avez le même idéal créatif que nous, une vision positive de l’avenir de vos enfants, la volonté de faire exploser leur potentiel, suivez nous, partagez, www.creazine.fr

Bye les créatifs, à très vite, pour de belles vidéos inspirantes et un nouveau cadeau rien que pour vous !

QUELLES SONT VOS INTELLIGENCES MULTIPLES ?

QUELLES SONT VOS INTELLIGENCES MULTIPLES ?

image de l'article

test Intelligences multiples

Ce questionnaire a pour objet de vous aider à cerner les formes d’intelligence qui sont particulièrement développées chez vous, vos enfants, selon la théorie du psychologue américain Howard Gardner.

Pour chacun des énoncés, attribuez un nombre de ponts selon l’échelle suivante :

  1. Pas du tout comme moi
  2. Un peu comme moi
  3. Moyennement comme moi
  4. Beaucoup comme moi
  5. Tout à fait comme moi

Puis, faites le total de vos points pour chaque catégorie. Vous trouverez ainsi vos quatre formes d’intelligence principales.

 

INTELLIGENCE VERBALE/LINGUISTIQUE

1- J’aime les jeux de mots et autres blagues du genre.

2- Je me sens à l’aise dans le monde de la langue et des mots et j’en tire un renforcement positif.

3- J’aime faire des mots croisés et jouer à des jeux comme le Scrabble.

4- Je me rappelle mot pour mot ce que les gens me disent.

5- J’aime participer à des débats ou à des discussions.

6- Je préfère les questions à développer que les questions à choix multiples.

7- J’aime tenir un journal ou écrire des histoires ou des articles.

8- J’aime beaucoup lire.

Mon intelligence verbale/linguistique – Total

 

INTELLIGENCE LOGIQUE/MATHÉMATIQUE

1- Je travaille mieux quand mon plan de travail est bien organisé.

2- J’aime les mathématiques et les sciences.

3- Je garde une liste des choses à faire.

4- J’aime jouer à des jeux de réflexion ou qui font appel à la pensée logique.

5- J’aime savoir le pourquoi des choses et chercher des éclaircissements aux questions qui m’intéressent.

6- Je travaille mieux avec un agenda ou un calendrier.

7- Je saisis rapidement les relations de cause à effet.

8- Mes estimations sont souvent bonnes.

Mon intelligence logique/mathématique – Total

 

INTELLIGENCE VISUELLE/SPATIALE

1- Je comprends les combinaisons de couleurs et vois quelles couleurs vont bien ensemble.

2- J’aime faire des puzzles, des labyrinthes ou des jeux de patience.

3- Je n’ai pas de mal à lire les cartes.

4- J’ai un bon sens de l’orientation

5- Dans les films, je m’intéresse particulièrement aux scènes et aux activités.

6- Quand je dors, mes rêves me paraissent très réels.

7- Je peux prévoir les mouvements et les conséquences dans un plan de jeu (par exemple au tennis, aux échecs).

8- J’ai une mémoire surtout visuelle.

Mon intelligence visuelle/spatiale – Total

 

INTELLIGENCE INTERPERSONNELLE

1- Je travaille mieux quand j’interagis avec les autres.

2- Je préfère les sports d’équipe aux sports individuels.

3- La présence des autres me donne de l’énergie.

4- Je préfère faire des choses en groupe plutôt qu’être seul.

5- J’aime apprendre à connaître les autres cultures.

6- J’ai l’habitude de parler de mes problèmes personnels avec mes amis.

7- J’aime partager mes idées et mes sentiments avec d’autres.

8- Je travaille mieux au sein d’un groupe où je peux discuter avec les autres de diverses questions.

Mon intelligence interpersonnelle – Total

 

INTELLIGENCE INTRAPERSONNELLE

1- J’aime ma solitude et avoir un monde à moi.

2- J’ai quelques amis proches.

3- J’ai des opinions bien arrêtées sur des questions controversées.

4- Je travaille mieux quand je peux le faire à mon rythme.

5- Je ne me laisse pas influencer facilement par les autres.

6- Je comprends bien ce que je ressens et comment je réagis aux circonstances.

7- Je soulève souvent des questions sur les valeurs et les croyances.

8- Je me sais responsable de mon comportement.

Mon intelligence intrapersonnelle – Total

 

INTELLIGENCE CORPORELLE/KINESTHÉSIQUE

1- J’aime bouger, taper du pied ou me remuer quand je suis assis.

2- J’aime les sports aux sensations extrêmes (comme le kayak de mer, la planche à neige, le vélo de montagne).

3- Je suis curieux sur le plan des sensations et j’aime toucher les objets pour en sentir la texture.

4- J’ai une bonne coordination.

5- J’aime le travail manuel.

6- Je préfère participer physiquement plutôt que de rester assis et de regarder.

7- Je comprends mieux les choses si je les fais (les touche, les bouge ou interagis avec elles).

8- J’aime créer, faire des choses avec mes mains.

Mon intelligence corporelle/kinesthésique – Total

 

INTELLIGENCE MUSICALE

1- Je joue de la musique dans ma tête.

2- Pour me rappeler des choses, je compose des comptines.

3- Il m’est facile de suivre le rythme d’une musique.

4- J’aime mettre une musique à des chansons ou des poèmes.

5- Quand une musique joue, je bats la cadence.

6- Je perçois les fausses notes.

7- Je trouve facile de m’engager dans des activités musicales.

8- Je suis fier de mes réalisations musicales.

Mon intelligence musicale – Total

 

INTELLIGENCE NATURALISTE

1- J’ai une collection de coquillages, de tasses, de pierres, de cartes de hockey, etc.

2- Je remarque les similitudes et les différences dans les arbres, les fleurs et autres objets de la nature.

3- Je contribue activement à la protection de l’environnement.

4- J’aime faire des fouilles et découvrir des objets et d’autres choses inhabituelles.

5- Je préfère être à l’extérieur qu’à l’intérieur.

6- J’aime faire des plantations et prendre soin d’un jardin.

7- J’aime pêcher et suivre des animaux à la trace.

8- La meilleure façon d’apprendre pour moi est d’aller en excursion, de voir des expositions sur la nature, etc.

Mon intelligence naturaliste – Total

 

Mes quatre formes d’intelligence les plus importantes sont les suivantes :

1-

2-

3-

4-

La traduction et la reproduction de ce questionnaire ont été autorisées par Phyllis Reardon et Isabell Dyke de CTMI (Careers Through Multiple Intelligences) Inc.

M. Piquemal Propriétaire

Tous les utilisateurs disposant du lien

Consultation autorisée / Autorisation de téléchargement / Les lecteurs peuvent télécharger / Affichage de test Intelligences_multiples.pdf

 

 

Si vous avez aimez cet article n’hésitez pas, partagez le avec vos amis. Abonnez vous à notre blog et suivez nos interviews inspirantes sur notre chaine youtube : https://www.youtube.com/channel/UC7235KUMiHPYgMvZxvppvog

Changer de vie en famille : devenez creatifs

Changer de vie en famille : devenez creatifs

Des moments en famille pour nourrir sa créativité

Comme je l’ai déjà dit : «  on n’a pas tous la chance ou la malchance d’être créatif ! » Mais on a tous en nous le potentiel pour cheminer en famille vers une harmonie créative.

Je vous propose de débuter ce chemin ensemble et vous verrez le plaisir que cela procure d’inventer ensemble vos propres événements créatifs en famille.

Avant toute chose, élimine toutes les limites, tracas matériels, pessimisme, qu’on s’impose pour ne pas regarder le monde avec enthousiasme et envie.

Voici mes 7 activités pour se mettre en marche…

Un vieux film humoristique classique : Louis de Funès, Charlie Chaplin, Harold et Willy…

Si vous avez des semaines bien stressantes, courses sans fin, profitez du vendredi soir pour tous se retrouver devant un bon film pour rire ensemble, en famille.
Pour ça, les vieux films classiques sont excellents !
Ces films classiques vous embarquent dans une bonne histoire, vous font vivre différentes émotions sans vous abrutir avec des effets spéciaux et des scénarios trop compliqués.
Installez-vous confortablement dans votre fauteuil, éteignez votre téléphone portable et plongez-vous dans l’humour et le rire.

https://www.youtube.com/watch?v=5rkNBH5fbMk

 

 

Écoutez de la nouvelle musique

Faites découvrir à vos enfants vos vieux tubes, disco, classique, faites les rentrer dans vos univers de jeunesse, vos passions. L’échange et le partage vous permettent de faire découvrir de nouveaux horizons à vos enfants. Allez à des concerts divers et variés, durant l’été, les festivals sont nombreux. Changez l’ambiance sonore de la maison ou créez une ambiance sonore qui vous ressemble et que vous pourrez partager.

 

Faites des listes de bonnes et mauvaises idées

Aussi étrange que cela puisse paraître, c’est une technique qui fonctionne pour beaucoup de gens. Un petit carnet, avec chaque jour de nouvelles idées…
J’ai récemment fait une liste de mauvaises idées, juste pour plaisanter. Et j’ai été surprise de voir ce qu’elles pouvaient me suggérer une fois tournées dans l’autre sens.

Essayez, vous serez sans doute surpris !

 

Trouver une nouvelle activité à faire en famille

Trouver une activité qui vous passionne tous et être capable de se relaxer est une chose importante pour les créatifs. Quoiqu’on en dise, notre cerveau ne peut pas fonctionner à 100% de ses capacités 24h/24, 7 jours sur 7.
C’est pour cela que de nombreux créatifs ont des hobbies plus ou moins en rapport avec ce qu’ils font.
On peut tous tirer profit de nouvelles influences. Vous dénicher un nouveau passe-temps peut vous aider à voir les choses différemment, peut-être même vous apportez de nouvelles idées sur vos projets en cours. Mais n’y allez pas avec cette idée en tête. Testez simplement quelque chose de nouveau, accordez-y du temps et l’inspiration viendra d’elle-même !

 

Créez-vous un tableau d’intention familial

Chacun viendra coller sur un grand drap blanc des photos, dessins, écrire des mots au feutre, des idées, des projections et des envies pour le futur (voyages, cadeaux, achats, rencontres, évènements, sorties, repas, recettes…). Prendre le temps de le faire vivre, évoluer au gré des saisons, des envies de chacun et surtout s’arrêter en famille, devant, pour échanger sur ses intentions personnelles.

Un jour sans écran

Parents, enfants, chien, chat… tout le monde débranche pour prendre le temps du faire ensemble ou seul. Savoir cultiver le silence et l’ennui.

 

Tester d’autres saveurs

Osez tester de nouvelles recettes en famille. Commencer par aller en librairie et regarder des livres qui vous inspirent, créativité de la mise en page, les illustrations ou photos. Allez vers des découvertes, vegan, smoothy, les nouveautés et tendances sont nombreuses.
Faites le plein d’épices et de parfums afin de créer de nouveaux plats.
Cuisinez à 4, 6 mains…
Invitez vos amis et ou votre famille pour faire connaître vos nouvelles expériences.

C’est maintenant à vous de créer votre propre liste de petits bonheurs créatifs en famille afin de passer de bonnes fins de semaine tous ensemble sans cri ou stress et apprécier les moments de partage et de créativité où chacun exprime ses talents.

Vous avez apprécié cet article, laissez-moi un commentaire et surtout partagez-le !

La créativité, un jeu d’enfant

La créativité, un jeu d’enfant

Je me permets de reprendre un article de France Lebreton, du magazine La croix paru le 20 avril 2016.

L’enfant naturellement créatif perd souvent ce potentiel en grandissant. Les parents et les éducateurs peuvent l’aider à cultiver sa créativité, et déployer sa propre imagination.

 

 

 

 

 

Qu’est-ce qui pousse à créer ?

Pour comprendre ce potentiel ou cette impulsion première, nous avons interrogé des amis créatifs et personnellement nous nous sommes replongés dans nos souvenirs d’enfance. Vous retrouverez ces récits pleins d’émotion dans notre Web magazine et notre chaine Youtube consacré à la créativité.

 

 

https://www.youtube.com/channel/UC7235KUMiHPYgMvZxvppvog

 

 

Nous avons suivi l’étude d’Hubert Ripoll, professeur d’université et psychologue, il a enquêté sur le secret des grands créateurs comme, entre autres, l’artiste Fabienne Verdier. Ce besoin original répond bien souvent à une quête.
Cette jeune femme qui a tout quitté, confort, famille, culture, par amour pour son art et a développé une recherche intérieure, à travers sa découverte de la calligraphie en Chine. Quel parcours de vie et d’engagement ! Je vous conseille de lire son livre “ Passagère du silence”

Nos  enfants ne sont pas tous appelés à devenir des créateurs célèbres. Mais tous ont un potentiel créatif.

 

 

 

 

 

 

« La créativité permet de s’accomplir, de se ressourcer et de prendre du plaisir, dans une production personnelle et originale », précise le psychologue.

 

 

La créativité, une valeur en hausse

Aujourd’hui, la créativité est une valeur en hausse, revendiquée par tous.

Les ateliers et loisirs « créatifs » se multiplient pour petits et grands ; les jeux estampillés « créatifs » figurent en tête de gondole. Même les entreprises stimulent l’imagination de leurs employés, de séances de « brainstorming » en séminaires propices à faire jaillir les idées.
Si la créativité promet l’épanouissement personnel, C’est aussi un moyen d’améliorer l’adaptation de l’individu en vue d’augmenter ses performances.

 

 

Le système éducatif tue la créativité

Quant à l’école, censée être un lieu privilégié d’éveil est bien souvent accusé de faire baisser, voire de brider le potentiel créatif des élèves, et ce dès la fin de la maternelle. Sur YouTube, la conférence de Ken Robinson, un universitaire anglais, intitulée « Le système éducatif tue la créativité » dénonce avec humour les ravages d’une pédagogie standardisée et plaide pour une école qui favorise la créativité. Dans son ouvrage, “Trouver son élément”, il prône une quête de connaissance de soi, de ses dons et de ses talents pour choisir sa vie et devenir le créateur de son parcours de vie.

 

 

L’importance de l’accompagnement familial.

Hubert Ripoll insiste sur l’importance de l’accompagnement familial dans la démarche créatrice. Il souligne le rôle essentiel des grands-parents, débarrassés des contraintes liées à la réussite de l’enfant. Ouverts, tolérants, bienveillants, ils sont plus dans la recherche de l’épanouissement que celle, parfois effrénée, de l’acquisition de compétences.
Les parents, en effet, sont souvent tiraillés entre deux exigences contradictoires : l’épanouissement de leur enfant et les performances scolaires et sportives. Ils démultiplient les activités de leurs enfants. Certains amis de mes enfants ont jusqu’à 8 activités par semaine !

Être créatif ne se décrète pas, c’est un style de vie.

La multiplication des écrans a aggravé la situation. Le jeu libre est devenu le parent pauvre de l’éducation. L’adulte doit s’efforcer de préserver cet espace de liberté, de répondre aux attentes de l’enfant qui veut bricoler, jardiner, construire, aménager, détourner un objet de son usage. En évitant de faire à sa place, de guider sa main ou de l’obliger à finir sa « création », qui n’appartient qu’à lui seul.
Être créatif ne se décrète pas, c’est un style de vie, une tournure d’esprit.

« En famille, cela consiste à laisser du jeu entre soi et le monde, à s’autoriser la fantaisie », estime la psychanalyste France Schott-Billmann.

Pour la susciter, il faut arriver à se détendre, à s’émerveiller, à partager les capacités créatives de son enfant. Encourager à poser un regard créatif sur le monde, sans oublier l’oreille, le goût ou l’odorat qui peuvent l’être aussi, permet de trouver en soi un chemin de liberté. C’est cuisiner en famille, découvrir le monde et s’émerveiller tous ensemble.

 

 

C’est pourquoi aujourd’hui nous vous proposons de nous rejoindre dans une aventure commune de partage de créativité et d’imagination, enfants, parents et éducateurs.

 

Vous avez apprécié cet article, laissez-moi un commentaire et surtout partagez-le ! Créons ensemble la première communauté de créatif en francophonie !