Restez jeune : VOYAGEZ en famille

Restez jeune : VOYAGEZ en famille

Partir à la découvert de l’Europe :

Les voyages forment la jeunesse et l’esprit créatif

 

 

Vous vous êtes surement demandés si les voyages en familles vous étaient adaptés, à vous et vos nombreux enfants. Et bien je vais vous donner quelques pistes pour faire un beau voyage peu couteux pour 5 voir plus (2 adultes et 3 enfants).

 

image Decitre

 

 

 

 

 

Partir découvrir l’Europe en famille. Cette année, nous avons choisi l’Allemagne.

 

 

 

 

 

AVANT DE PARTIR : les 6 conseils pour que tout se passe bien : les principes de base

 

 

image Pexels

 

  • l’anticipation
  • l’organisation
  • le bon état d’esprit
  • le cadre
  • des plaisirs créatifs
  • le petit plus

 

 

 

 

 

1. L’anticipation :

 

pour bien partir il faut prendre le temps nécessaire pour préparer son voyage :

  • la route, les étapes, les haltes, les plans, les villes…
  • les repas, variés et créatifs
  • les couchages : originaux et différents selon les villes
  • et bien évidemment le budget

 

 

 

 

image du site Decitre

 

 

2. L’organisation :

 

Il faut reconnaitre que tout planifier avant le départ prend du temps mais c’est l’occasion de visualiser ce qui sera parcouru et de faire les meilleurs choix pour les goûts de chacun.

Ce temps pris en amont permet de faire des recherches sur des guides, mais aussi sur internet. Nous avons créé un superbe livret de voyage. Ce support a été imprimé pour chaque enfant. Ils l’ont découvert dans la voiture au départ . Super surprise, et quelle joie de voir enfin ce que nous allions parcourir durant 7 jours.

 

 

 

 

3 . Le bonne état d’esprit

 

Partir en mode découverte, en quête d’inconnu et toujours garder à l’esprit que nous, parents, sommes au même niveau que nos enfants, on découvre. Bien sur c’est bien quand l’un des 2 parle la langue locale ! Cela rassure tout le monde. Être capable de comprendre, et de voir la fatigue de tous et de s’adapter à leur rythme. Varier les visites, les temps forts de chaque jour.

 

4. Le cadre

 

Partir avec une vision claire des temps forts du voyage, savoir improviser dans ce cadre. Ces limites posées donnent une liberté folle une fois sur place. On peut ajouter des visites, des points d’arrêt supplémentaires, du shopping filles…des jeux dans des parcs, et rencontrer des enfants aux coutumes et cultures  différentes de la notre.

5. Les plaisirs créatifs

 

Ce moment d’improvisation et de rire où le seul fait d’être ensemble est un bonheur. Avoir une prise de conscience de la chance de faire se voyage ensemble, en harmonie. Tout le monde trouve son plaisir : des gouters rigolos et boutiques fun, des visites culturelles pour les plus grands…

 

 

 

6. Un carnet de route :

 

des plans, des photos de vue générale, lieux remarquables, idées de curiosités, les incontournables, les spécialités culinaires à ne pas louper…

 

Travel Trip Map Direction Exploration Planning Concep

Bref, ce carnet doit être une source de découverte et d’idées anti-sèche pour tous. Les enfants pourront ainsi se repérer sur le parcours. Créer un esprit chasse aux trésors ( qui trouvera en vitrine la fameuse forêt noire…) Cela va éveiller les enfants comme leurs parents aux différences de mode de vie, notamment en Allemagne,( par exemple, les boulangeries à la française n’existent pas, ce sont des salons de thé qui offrent de superbes petits déjeuners, goûters…)

Laisser quelques pages blanches pour que les enfants écrivent leurs impressions, qu’il puissent coller des souvenirs glanés au hasard des visites.

Puis vient le moment du départ…

LE VOYAGE : été 2017,

5 personnes, 2 adultes et 3 enfants , Allemagne

Pour un voyage créatif et en harmonie en famille

 

Programme :

 

Equilibrer le parcours. Attention de prévoir des pauses aux moments cruciaux, petits déjeuners, déjeuners, goûters. Prévoir des arrivées aux hôtel vers 19h maximum. Les enfants ont besoins de découvrir leur chambre, jouer un peu avant le dîner. C’est un environnement nouveau pour eux, il faut qu’ils s’y installent.

Faire un tour d’horizon des balades possibles pour le lendemain chaque soir avec eux. Garder quelques surprises en réserve!

Nous avons fait le choix de partir de la région Rhône Alpes pour des raisons pratiques mais aussi pour découvrir, la Forêt Noire et la Bavière avant d’arriver à Berlin. Puis nous sommes rentrés sur Paris par une toute autre route. Offrir des escales proches et variées permettant au aux enfants comme à nous adultes de ne pas voir les kilomètres défiler (  2700 Km en 7 jours). Et franchement, tout a été cool et même pas long ! Des pauses visite toutes le 2 heures en moyenne.

 

Budget :

 

Il faut bien avouer que le plus gros du budget réside dans le couchage, les repas et le transport : 2000 euros tout compris.

 

Le transport :

 

Nous avons fait le choix de voyager en voiture. Il faut savoir qu’en Allemagne, les autoroutes sont gratuites, essence moins onéreuse qu’en France. De plus avec des enfants avoir un espace familier, confortable est un plus. La liberté de mouvement et d’arrêt est plus grande.

L’hébergement :

 

Pour varier les plaisirs et offrir de nouvelles expériences aux enfants, nous avons fait le choix de varier le type d’hébergement, hôtel à la campagne, hôtel en ville, pension de famille, rbnb… C’est amusant et cela varie au niveau confort et habitudes. Attention  de prévoir un arrêt plus long sur votre voyage, cela repose aussi de ne pas refaire les valises tous les jours. (C’est la maman qui parle!) Nous avions fait le choix de dormir 3 nuits à Berlin.

 

Les repas :

 

 

prenez des hébergements avec petit déjeuner si possible. C’est amusant d’avoir dans son séjour des moments pique-nique petit déjeuner surtout en rbnb mais pas trop. Le gain de temps de préparation, la surprise de découvrir le buffet le matin… tout concourt à gagner du temps et à créer de beaux moments. Les midis c’est pique-nique sur le pouce en ballade et le soir, c’est tablée familiale au restaurant. Il faut savoir qu’en Allemagne, le budget repas n’est pas excessif. Nous dinions pour 45 euros à 5. Attention au pourboire… Pas facile de s’y retrouver, nous n’avons pas l’habitude en France. Le menu enfant n’existe pas ou peu, la bière est top, donc à chaque repas ! L’eau se boit exclusivement en bouteille… mais rien d’insurmontable !

 

Villes visitées : prévoir de varier les visites, avec villes, châteaux de princesses, paysages, campagne et villages. Dans les villes, privilégier des visites globales et un ou deux grands lieux. Cela permettra de ne pas trop se perdre ni de fatiguer tout le monde. Voici notre programme en Allemagne :

 

Etape 1 : Fribourg en passant par Besançon, Belfort

Etape 2 :  Rothenbourg, ballade aux châteaux de Hohenzollern et le Château de Lichtenstein et ce de Ludwigsburg

Etape 3: Bamberg en passant par Nuremberg

Etape 4 : Berllin, passage obligé à Weimar

Etape 5 : Berlin

Etape 6 : Wuppertal passage par Dessau, Goslar et Cassel

Etape 7 : retour à Paris, visite de Cologne, Aix La Chapelle.

 

 
A ramener :

 

chacun vit son voyage comme il le souhaite. Nous nous aimons revenir avec des petits bouts de souvenir… décoration de Noël, gâteaux, bières… ; faire partager à notre retour tout cela avec notre famille et nos amis autour des photos et vidéos. Les enfants sont heureux de partager leur voyage et leurs expériences.

 

 

 

Aventures créatives :

 

savoir accueillir les imprévus, les rencontres et les découvertes non planifiés, c’est un bonheur… 1h 30 dans La boutique lego de Berlin, jeux dans un parc avec des petits allemands. Il faut dire que les jeux pour enfants sont bien plus qualitatif et créatif qu’en France. Improviser un diner pique-nique dans un rbnb avec des découvertes culinaires glanées dans des boutiques du jour…

 

 

Tout cela pour vous témoigner du bonheur de vivre une semaine à 5, coupé de nos habitudes, du téléphone, des ordinateurs et du stress. C’est possible nous l’avons testé.

 

Pas un cri, pas de dispute, des dessins animés rares mais en allemand et drôle, de la joie et l’envie de repartir très vite.

 

 

J’espère que cela vous donnera l’envie de voyager en famille.

N’hésitez pas à me laisser des commentaires, poser vos questions sans hésiter… Ceux qui désirent des détails…

Au plaisir de vous lire, si cet article vous a intéressé, likez et surtout partagez sur les réseaux sociaux.

A très vite les pépites

Ciné weekend : BURN OUT

Ciné weekend : BURN OUT

| COURT METRAGE |ENFANT INTERIEUR | GOBELINS | BRUN OUT |

Prêtons l’oreille à ce que nous dit notre enfant intérieur. Laissons lui la place qu’il mérite dans notre vie!

 

Si ce film vous a plu, partagez le avec vos amis, parlez de nous et laissez nous des commentaires.

Retrouvez tous les samedis un nouveau court métrage pour toute la famille. Notre nouvelle série cadeaux arrive !

 

Bon weekend créatif à tous !

C’est quoi une déco qui booste ma créativité ?

C’est quoi une déco qui booste ma créativité ?

 

 

Un peu de déco !!!

 

Mes 5 conseils pour un espace de travail qui inspire la créativité.

 

 

Vous devez toutes vous demander  : «  Mais à quoi ressemble l’espace de travail de Créazine ??? » et bien je vous réponderai  : comme chez vous, avec une touche personnelle. Je vous partage tout cela!

 

Bon les grands principes de base de déco feng shui… et tralalalaaa moi je ne pratique pas !

Je vous donne mon avis très personnel sur ce qui semble être une base pour vibrer et solliciter naturellement la créa chez vous et votre famille.

 

 

 

Tout d’abord, la maison est un nid… elle doit avant tout être un lieu de sécurité. Lorsqu’on ferme la porte oufff enfin seule !!!! Travaillant à la maison, ce n’est pas évident de rester focus sur son travail… les sollicitations extérieures sont présentes alors il faut avoir une bonne organisation ( je vous ferai un post à ce sujet par la suite) et un bel espace de travail sont PRIMORDIAL !

Pas forcément possible d’avoir une pièce à soi, nous sommes tous contraints par la petitesse de nos logements…Alors voici des astuces pour créer un espace qui vous ressemble et qui vous stimule.

Les 5 éléments incontournables pour moi sont :

 

 

1. La lumière et la vue sur du vert !

 

Cela peut sembler évident mais bien positionner sont espace de travail face à la lumière naturelle ou avoir des ampoules à effet «  lumière du jour « est vital. Tout d’abord pour permettre un bon repérage dans le temps mais aussi pour garder le moral. Le blues de l’hiver vous connaissez ? Le manque de luminosité a de sérieuses répercussions sur nos humeurs donc notre créativité.

 

Je travaillais dos à la lumière, pas cool !  Et bien le changement opéré depuis mon déplacement dans la pièce est incroyable. Pourquoi ? Et bien je vois à l’extérieur, j’ai plus de lumière directe.

Et si vous n’avez pas assez de lumière achetez vite d’une ampoule à lumière du jour.

 

 

 

Le second point important est la connexion avec l’extérieur, la nature… Si vous avez la chance d’avoir un jardin faites un maximum d’activités à l’extérieur et sinon créez-vous d’un jardin intérieur…minimaliste.

 

Si vous avez de la place, faire une belle composition de pots… ayez le plus souvent un bouquet de fleurs proche de vous : associez ainsi la nature et des couleurs : vous aurez tout bon!!!

 

 

Vous avez plusieurs solutions :

L’ « air planting »: un jardin suspendu au plafond

 

Explications : pas besoin de se mettre en quête de Babylone pour goûter aux charmes des jardins suspendus. Les plantes s’envolent grâce à des accessoires en crochet ou en macramé (Ikea). Les tillandsias cultivés selon la technique de l’air planting dévoilent leurs racines et flottent en apesanteur à l’abri d’un filet. Dans la cuisine, le potager miniature semble perché sur une balançoire. A partir d’une niche, habillant ainsi un pan nu de la pièce sans pour autant encombrer l’espace, la végétation vient dynamiser l’espace.

image tirée sur site prêt à pousser

 

 

Comment faire ? Vous saurez tout sur le super site Prêt à pousser. Toutes les pièces de la maison (à l’exception d’une chambre d’enfant) se prêtent aux suspensions. Veillez à ne pas  disposer vos plantations trop haute pour qu’elles ne pâtissent pas de la chaleur de l’éclairage.

 

 

Le « kokedama » : la poterie végétale japonaise

Explications : « Au Japon, le bonsaï est en général réservé aux retraités, à cause du temps d’entretien qu’il nécessite. Dans les années 1990, les jeunes générations se sont tournées vers le kokedama », explique Jérémie Seguda, coauteur d’un livre sur le sujet (Kokedama, art végétal japonais (Ulmer)). Littéralement, c’est « une boule de mousse » dans laquelle on plante, selon son inspiration, des végétaux. Le tout est ensuite déposé sur une coupelle de céramique ou sur un bout de bois flotté.  « Ces compositions créent un lien entre les éléments : la terre, bien sûr, mais aussi l’eau et le feu, nécessaires à la création de la céramique, décrypte le spécialiste. Et sa forme sphérique nous raccorde à l’univers et à la place que nous y tenons. »

Comment faire ? Pas besoin d’être un jardinier émérite pour se lancer dans l’art du kokedama. Il suffit de constituer un substrat fait pour moitié de terre deketoh (en ligne ou dans certaines jardineries), d’un quart d’akadama (une argile d’origine volcanique) et d’un quart de mousse. Taillez les racines de la plante, vaporisez-les, puis agglomérez autour d’elles le substrat de façon à former une sphère. Humidifiez et plaquez la mousse. Maintenez avec un fil vert ou brun. Pour l’entretien, baignez la composition deux à trois fois par semaine et pressez-la. La mousse, elle, devra être vaporisée quand elle vous semblera trop sèche.

Les plantes grasses : un coin sculpture

 

Explications : avec l’aspect alambiqué de leurs troncs et les mille nuances de leurs feuillages, les plantes d’intérieur sont de véritables sculptures végétales. Le ficus est réhabilité sous sa forme mozambicaine, avec ses feuilles épaisses d’un vert profond. Le philodendron et son feuillage bien ciselé étonne et leurs nuances se marient bien avec les intérieurs.

un petit bol de verdure

une ligne de verdure

verdure en bout de table

 

 

 

 

 

Comment faire ? Pour une composition de petite taille, il suffit de mixer des miniplantes grasses dans une coupelle. Vous les  immergez une fois tous les quinze jours dans un bol d’eau puis de les égoutter. Pour une composition plus imposante, je propose des plantes tropicales ayant toutes besoin du même entretien, en jouant sur leur taille et sur leur densité.  Regroupez-les au même endroit afin de ne pas cannibaliser l’espace.

 

 

2. Un espace de création

 

Le principe est d’aménager un espace dédié aux idées et  à la pensée créative. Cette pièce vous permettra de vous plonger dans un univers créatif.

Vous installerez des objets qui vous inspire : faites un tour chez http://www.zodio.fr

Workplace in office relax time

– un matériel de base de décoration : table, chaise, banc, fauteuil, hamac, étagères, caisses…

– des « totems personnels », c’est à dire des objets qui possèdent une histoire, une signification particulière pour vous

Retro Typewriter Machine Old Style

– des citations inspirantes

– des choses qui vous font rire

– des éléments excentriques

– du matériel créatif

– des textures et des couleurs…

 

 

 

 

3.  Des couleurs

Elles ont le pouvoir de traduire mais aussi de réveiller des émotions. Il est donc judicieux de les utiliser en conscience et avec beaucoup de soin. Cette capacité s’étend aussi à notre créativité, qui peut être affectée par les couleurs qui habillent notre espace de travail. La science (encore elle !) nous apprend qu’exploiter les bonnes nuances de couleurs dans notre espace de travail peut faire des merveilles sur notre humeur et notre productivité.

C’est le vert qui remporte la palme lorsqu’il s’agit de proposer de nouvelles idées et de stimuler la réflexion créative. Comme je le précisais précédemment, la recherche scientifique a démontré qu’il boostait autant la productivité que l’énergie créative.

Un article est en préparation sur ce sujet des couleurs et de leurs symboliques.

 

  • Un peu de désordre

N’en déplaise aux maniaques, un peu de bazard laisse libre cour à la créativité. Soyons clair, je ne cherche en aucun cas à donner de bonnes excuses à tous ceux qui se sentent concernés…mais un peu de désordre sur votre bureau vous rendra une plus grande liberté créative !!!!

 

  • Le confort

Un espace fouillé et chaleureux vous apportera le confort émotionnel afin de créer en toute liberté et dans un bien être intérieur.

N’hésitez pas à mettre des tapis sur le sol pour marcher en chaussette ou pieds nus, à travailler debout ou sur une balle Swiss ball.

Elle .be

 

 

Etre bien dans son corps lorsqu’on crée est vital. Marchez en lisant, danser si le coeur vous en dit !!!!

La bonne installation de votre corps dans l’espace vous aidera à mieux vous concentrer.

 

 

 

Et vous, quels sont vos astuces pour booster votre créativité chez vous, en famille ou dans votre espace de travail ?

Merci de nous suivre et de partagez nos articles. Bon, si il vous plaisent  et vous apportent des conseils intéressants.

 

 

Belle semaine créative à tous, à très vite…

 

 

Ciné du weekend : FULFILAMENT

Ciné du weekend : FULFILAMENT

| COURT METRAGE | IDEE| CREATIVITE | FULFILAMENT |

Un court métrage fantastique sur la naissance d’une idée…
Comment naissent-les idées ? Quel cheminement est nécessaire pour les rendre réelles ? Avec brio, ce court-métrage en stop motion suit le parcours d’une de ces idées dans le cerveau.

La métaphore de l’ampoule est particulièrement bien trouvée ! Brillant !

 

Si ce film vous a plu, partagez le avec vos amis, parlez de nous et laissez nous des commentaires.

Retrouvez tous les samedis un nouveau court métrage pour toute la famille. Notre nouvelle série cadeaux arrive !

 

Bon weekend créatif à tous !

Un spectacle pas comme les autres!

Un spectacle pas comme les autres!

Entre tradition familiale et petit bonheur touristique, la compagnie Donin nous berce tous les ans.

Tous les étés au marché de Ars, sur l’île de Ré, un saltimbanque éducateur dans une vie parallèle, fait chanté petits et grands sur son manège.

Mais pourquoi vous parler de ce manège  ?

Et bien tout simplement parce qu’il est poétique et créatif ! Les minutes se comptent au rythme des comptines, chansonnettes interprétées avec humour par cet auteur interprète fou et drôle.

J’ai décidé de m’intéresser de plus prêt à ce phénomène, car assurément c’en est un qui chaque année attire une foule de tout âge.

Aujourd’hui, à la retraite, ce clown aux lunettes colorées offre un vrai spectacle aux enfants depuis son manège multicolore qu’il utilise comme une scène de spectacle.

Mais ce n’est pas tout, nous venons de découvrir que c’est toute une troupe qui se cache derrière cet univers ludique et burlesque : Donin Spectacle.

« Avec des thèmes variés et des mots choisis, des musiques voyageuses et éclectiques, les chansons ont de multiples facettes : colorées, énergiques, ou douces et sensibles, pour que les yeux s’écarquillent, les oreilles frétillent et les cœurs s’émoustillent !

La Compagnie Donin s’adresse aux enfants et les accompagnent tendrement et joyeusement sur le chemin de leur développement. Nous faisons confiance aux enfants et leur offrons une écriture soutenue, des formules renouvelées, des visions décalées.

Avec nous, les enfants découvrent le langage chorégraphique créatif de la danse contemporaine, le langage traditionnel du conte, la vivacité des dialogues et l’émotion suscitée par le théâtre, l’immense variété des styles musicaux, les surprises de l’improvisation.

Nous aimons jouer avec le son mais ne perdons pas le sens : une chanson ou une représentation peut être dansante, ludique, festive, drôle et en même temps créée avec exigence.

Nous avons l’expérience de spectacles où l’interactivité est dosée, subtile et inventive. Sans démagogie, celle-ci permet l’échange et le partage d’un moment exceptionnel.

Depuis notre premier spectacle en 1985, nous n’avons pas cessé de créer en collaborant avec de multiples artistes et techniciens, jeunes ou expérimentés. Nous avons joué dans tous les festivals et sur tous les territoires, en intervenant uniquement pour le Jeune public, soit dans des lieux et événements dédiés au spectacle, soit dans des contextes très variés où notre adaptabilité et aptitude à l’autonomie technique a fait merveille.

Nous aimons beaucoup le public familial intergénérationnel, où enfants, parents et grands-parents vivent avec nous des moments forts et exceptionnels, créant des connivences et incitant au dialogue enfants-adultes.

Nous avons hâte de vous rencontrer, avec professionnalisme et sincérité, hâte de transmettre notre enthousiasme, partager nos univers et notre inventivité pour que vivent les rêves, et que, petit à petit les enfants deviennent plus grands, et les grands moins petits ! » extrait du site  de Donin spectacle

Une petite vidéo pour vous montrer la magie et la poésie de ce manège !

 

Un exemple de brin de folie, un univers personnel et de co-création, tout ce que nous promouvons à Créazine.

 

 

 

Alors de passage en Charente Maritime, allez à sa rencontre.

Belle semaine féerique à tous !

Si vous avez aimé dites le nous en commentaires et partagez avec vos amis sur les réseaux sociaux, venez nous rejoindre dans notre aventure créative.

Tous les images et lacvidéo de cet article sont tirées du superbe site coloré de Donin spectacle, merci à eux!

Mémoriser, un jeu d’enfant, simple comme le Mind Map

Mémoriser, un jeu d’enfant, simple comme le Mind Map

Aujourd’hui, je vous propose de vous parler du Mind Map ou carte mentale. Je l’ai découvert lors d’une formation en créativité au centre Iris créativité de Paris.

Alors que j’envisageais de l’utiliser pour moi, je me suis vite rendu compte de l’intérêt de l’outil pour ma fille de 11 ans dans la mémorisation des leçons et la compréhension de ses cours.

Cette technique va vous aidez à comprendre, apprendre, mémoriser, créer et planifier.

Vous comprenez l’importance de ce fabuleux outil pour nous créatif…

Qu’est-ce que la carte mentale ?

Le Mind Map est un terme anglais, comme son nom l’indique. C’est une technique, un outil pour classer, organiser ses idées sous forme d’arborescence (un arbre, une toile d’araignée, une grappe d’idées…) On la nomme carte mentale ou schéma heuristique en français.

L’inventeur de ce concept est Tony Buzan, un psychologue anglais. Il est partie d’une idée toute bête, le cerveau fait des associations. Il fonctionne par arborescence dynamique, par image. Il a transposé le mode de fonctionnement cérébral en un outil. Le Mind Map est le reflet de ce qui se passe dans notre tête quand nous réfléchissons. À partir d’une image ou d’une idée centrale, il va se créer une explosion de mots, d’idées, d’images dans toutes les directions.

petite vidéo en anglais de Tony Buzan :

 

Un ouvrage à lire pour en savoir plus : Dessine-moi l’intelligence, Tony &Barry Buzan, 1993

Dans cet ouvrage Tony Buzan démontre l’importance des images dans le fonctionnement du cerveau : pas besoin d’en rendre compte par une belle image, la seule évocation par indices visuels permet d’accompagner une idée ou concept à mémoriser. C’est ainsi que des collages, des petits dessins peuvent compléter les mots dans l’arborescence.

 

 

 

Comment créer une carte mentale ?

 

1. Pour commencer : le centre

 

On commence au milieu de sa page blanche. On écrit ou dessine l’idée centrale à travailler, par exemple le cours d’histoire de votre enfant de CM2, Napoléon. Mettre l’image de Napoléon, son chapeau, sa posture (caricature), tout est question de mémorisation et de symbole.

On connecte des branches à partir de cette idée centrale sur lesquelles ont dessinera ou écrira des idées associées. On peut partir avec un mot ou une image.

 

2. Les branches

Les différentes branches sont le reflet de votre mode de raisonnement. Le Mind Map est avant tout un outil personnel. Elles permettent des associations, des connexions et donc de la réflexion. Dans l’exemple de Napoléon, les liens ou les branches peuvent reprendre ses grandes batailles, ses conquêtes… Et on ajoute autant de branches que nécessaires pour comprendre l’étendue des notions évoquées dans le cours. Ces branches se décomposent sur un ou plusieurs niveau selon la succession des idées. Ceci permet d’affiner une idée.

 

3. Les mots

Tony Buzan recommande de n’écrire qu’un mot par branche, pour que cela procure plus de créativité et de clarté. Les messages sont simplifiés au maximum.

 

4. Adéquation mot et branche

Pour Tony Buzan la longueur de la branche est proportionnelle à celle du mot. Cela permet de rapprocher des mots de différents niveaux et donc d’être plus facilement connecté et visible pour le cerveau et crée un lien fond et forme.

 

5. Les couleurs

 

 

Le cerveau aime les couleurs, profitons-en !

Cela permet une meilleure mémorisation! Il est donc conseillé d’associer image/couleur, mot/couleur, branche/couleur.

 

 

 

 

Pourquoi le Mind map est un outil intéressant pour les apprentissages ?

Pour Comprendre

 

Faire une carte mentale demande une clarification, une organisation des idées. C’est un très bon moyen de mettre en place un dispositif mental pour comprendre une idée, une leçon, une technique, un concept… Cet outil rassemble une série d’action : le trie, la sélection, l’organisation, la structuration et la mise en lien du contenu.

 

Cette phase se fait dès la prise de notes de cours. Si cet outil concerne moins les enfants du primaire, il sera très utile aux collégiens, aux lycéens et aux étudiants du supérieur.

 

 

 

 

Pour Mémoriser

Dans un second temps, la carte mentale est un bon moyen pour réactiver les connaissances. Une fois à la maison pour la recomposition des donnés de la leçon, votre enfant même en primaire peut tout à fait rendre compte de sa leçon sous cette forme. Tout d’abord en la retraduisant ainsi et en suivant du doigt les branches de l’idée jusqu’au dernier niveau.

Cette carte met en images des mots et des concepts complexes en s’appuyant sur des mots clés, en racontant des histoires. Cela fait appelle à son imaginaire, à la kinesthésique, au mouvement.

Relire l‘article sur les intelligences multiples de Gardener.

http://creazine.fr/quel-est-votre-eventail-daptitudes/

Evidement cela fait appel à la mémoire visuelle par la « photographie » des éléments de la carte avec ses couleurs et ses images.

Tout ceci corrobore à mettre en place une mémoire à long terme. Non négligeable !!!

 

Pour Créer

 

Dans des groupes de travail, c’est un outil fabuleux pour l’émergence d’idée et la clarification des concepts. Pour le rebond d’idée et la visualisation par image, l’esprit se libère, un jeu se met en place et la créativité se libère plus facilement.

 

 

 

Pour planifier

 

Pour vous, mamans sur occupées, c’est un outil formidable de mémorisation et de visualisation mentale. Les thèmes peuvent varier : activité des enfants, cuisine, cours… je vous laisse trouver les champs d’applications possibles, ils sont nombreux.

Tout ceci pour vous dire que cet outil nous permet à tous petits comme grands d’utiliser de nouvelles dynamiques et de trouver un réel apaisement dans l’apprentissage des leçons le soir ! Nous ne sommes plus dans un apprentissage par coeur, mais dans une vraie recherche de compréhension et d’organisation d’idée.

 

C’est un plaisir pour votre enfant et pour vous aussi.

Les tensions sont moins présentes en soirée à la maison. Maintenant, cette technique ne convient pas à tous les enfants mais pour certains créatifs, visuel et kinesthésique peut sauver !

 

 

Belle expérimentation progressive de cet outil !  Racontez-nous vos expériences en laissant un commentaire juste dessous.

Bonne rentrée à tous et faites en sorte que les devoirs du soir soient aussi un moment de plaisir créatif.