Alors !  C’est quoi être créatif : Les 5 piliers

Alors ! C’est quoi être créatif : Les 5 piliers

Comment puis-je reconnaître la créativité chez mon enfant ? Quels sont les habitudes de mon enfant qui doivent me donner la puce à l’oreille pour l’accompagner dans le développement de ses potentialités créatives ?

Aujourd’hui nous allons aborder les 5 petites particularités qui peut amener tout un chacun à se définir comme créatif dès lors où il écoute sa petite voix intérieure qui crie vas-y ! Tu peux le faire ! lorsqu’enfant il fallait grimper aux arbres pour voir au loin, et se faire peur. Se construire un monde riche de challenge !

Être créatif c’est être curieux, ne pas attendre des autres une solution unique toute faite !

 

Ce premier pilier, prend le contre-pied d’un adage : curiosité est un vilain défaut et bien sachez que non, bien au contraire.

 

Donner à l’enfant la possibilité de se poser des questions, de rentrer par lui-même en contact direct avec son environnement, en le questionnant, c’est lui ouvrir les portes de sa créativité future. Il devient actif et non plus passif.

Il devient plus attentif au monde, les bonnes idées ne lui passent plus sous le nez! Il sait les reconnaitre. Il devient moins hermétique aux informations que le monde extérieur lui donne, la TV, les autres, la société. Il sait mettre en relation ces informations pour en faire par lui même de bonnes idées créatives par la suite.

 

Einstein disait : «  L’important est de ne jamais cesser de s’interroger. La curiosité a sa propre raison d’exister. On ne peut pas s’empêcher d’être en admiration quand on contemple les mystères de l’éternité, de la vie, de la merveilleuse structure de la réalité. Il suffit simplement d’essayer de comprendre un peu de ce mystère chaque jour. Ne perdez jamais votre sainte curiosité. »

La curiosité ouvre les champs du possible. Votre vie devient exaltante, la mise en relation des idées, devient une découverte de chaque instant, elle est un jeu.

Devitt Jones la définissait ainsi : “ la créativité est la capacité a observer l’ordinaire pour y dénicher l’extraordinaire. “

D’où l’importance de la curiosité dans notre vie!

Petites astuces : lire, vivre l’esprit ouvert rien n’est ennuyeux, amusez vous, questionnez-vous ; rien n’est acquis.

 

 

Être créatif, c’est expérimenter le monde, proposer des solutions à profusion.

Depuis l’enfance, notre volonté de connaissance nous donne la volonté de chercher comment fonctionnent les choses : la prise électrique, le feutre sur les murs ou l’écho de notre voix dans un couloir…

L’enfant trouve une multitude de solutions à une question posée. On appelle cela la pensée divergente, elle est la base de la créativité. En effet, concevoir des réponses multiples à une question posée, l’enfant en maternelle est capable. Demandez lui par exemple de d’élaborer une foule de solution : trouvez tous les usages possible d’un gobelet en plastique!

Ces expériences sensorielles, motrices ou relationnelles tissent un grand maillage de connaissances qui si elles sont libérées permettent à l’enfant de développer une volonté d’expérimentation croissante en grandissant.

Notre rôle d’adulte protecteur est de donner un cadre à cette aventure dans un environnement libre mais sous observation.

Cette expérimentation, en grandissant, devient un savoir, un savoir-être et un savoir-vivre!

Petites astuces : collectionner, garder, vivre l’esprit ouvert et cultiver, noter…

 

 

Être créatif, c’est développer un esprit critique et libre

Si la curiosité et l’expérimentation se développent dès la naissance par la rencontre avec le monde, l’esprit critique s’inscrit dans la durée, dans l’histoire, dans une volonté de contradiction. Mais il faut en premier lieu savoir regarder en face ce que nous sommes, nos forces et nos faiblesses. Un créatif se connait bien en général. Il a la volonté de progression et de dépassement donc il recherche la compréhension des choses. Par ce fait il interroge le monde et construit son esprit critique pour mieux concevoir le monde de demain.

Cette pensée critique aide le créatif à construire ses idées.

Petites astuces : laisser s’exprimer, si possible, les pourquoi de son enfant de 3 ans, ses contradictions …

 

 

Être créatif, c’est s’adapter au monde, ne pas avoir peur du changement, le provoquer et être en même temps un acteur de ce changement.

Savoir reconnaitre la nouveauté, sentir le potentiel des événements, des choses, des idées qui s’offrent à eux tel est la force vive des créatifs. Ils sont des lanceurs d’idées, des identificateurs de potentiel. Ils provoquent des situations favoriser l’émergence d’idées. Soyez des boîtes à idées ambulantes !

Petites astuces : expos, lecture ; se créer des rituels, avoir un carnet avec soi 24H/24…

 

 

Être créatif, c’est sortir de sa zone de confort.

C’est quoi une zone de confort : j’entends tout simplement par là : cette zone où vous vous sentez en pleine maîtrise de vous-même, où vous ne ressentez aucune notion de risque. Cette zone représente une barrière psychologique au-delà de laquelle se trouve le défi.

En sortir c’est aller vers l’inconnu, c’est prendre la pleine possession de son potentiel. Cette limite est propre à chacun, nous sommes tous différents. Certains pourrons parler devant une foule alors que d’autres auront du mal à demander leur chemin dans la rue !

Sortir de sa zone de confort, cela donne une sensation de légèreté, de force, car on repousse ses limites de liberté, car tout devint possible. Ce sont de belles victoires qu’il faut célébrer !

Petites astuces : voyager dans un pays inconnu, prenez des initiatives, proposer…

 

Enfin, je vous propose de voir autrement la richesse des aptitudes et des capacités de vos enfants. Ne regarder plus votre enfant à travers le prisme qui sépare les capacités intellectuelles capacités non intellectuelles.

Ayez conscience que la plupart des acquisitions de base se font en groupe et que la coopération alimente le développement !

 

Retrouvez nous sur www.creazine.fr

Suivez nous, partagez avec vos amis et likez sur Facebook!

 

 

 

Comment être à l’écoute du potentiel de son enfant ?

Comment être à l’écoute du potentiel de son enfant ?

Aujourd’hui, je voulais vous parler de 2 événements dans ma vie et celle de Créazine.

Il y a des rencontres qui vous donnent la pêche,
Il y a des rencontres qui vous émerveillent,
Il y a des rencontres qui vous bouleversent,
Il y a des rencontres qui vous excitent intellectuellement,
Il y a des rencontres qui vous réveillent,
Il y a des rencontres qui vous boostent,
Il y a des rencontres qui vous rendent belle ou beau,
Il y a des rencontres qui vous donnent confiance en vous, en vos projets,

Et bien je viens de vivre cela !

Dans un café du 18ème, j’ai rencontré François Lemay, un grand québécois, coach, conférencier et auteur. Ma première interview, le journalisme est une nouvelle aventure pour moi. Il faut savoir relever les défis et sortir de sa zone de confort ! Et bien oui ! Faites l’impossible pour vous prouver que vous êtes capable, l’envie est là, la joie aussi alors foncez !
La rencontre car s’en est une vrai vraie ! Un cœur à cœur d’idéalistes positifs ancrés dans l’instant présent.

Je vous parle de l’auteur, son ouvrage pour les enfants et leur famille : « Reconnecte avec toi, apprendre à se comprendre par la méditation! »

Cet ouvrage simple et intuitif est construit comme un carnet de voyage initiatique, on le parcourt dans les directions suivant les thèmes :
•    la respiration
•    l’observation
•    la concentration
•    le changement
•    l’amour

Un pur bonheur à vivre en famille.

Le second événement, c’est la richesse de l’échange que j’ai eu avec François. Je vous prépare une série de petites vidéos sur ce beau cadeau. Et pour finir vous retrouverez François ou Coco c’est son surnom, dans Créazine le mag dès sa sortie…soyez patient…on travaille fort.

A très vite à tous, en attendant, créez, jouez et rêvez…suivez nous sur les réseaux sociaux.
Parlez en à vos amis

La créativité, un jeu d’enfant

La créativité, un jeu d’enfant

Je me permets de reprendre un article de France Lebreton, du magazine La croix paru le 20 avril 2016.

L’enfant naturellement créatif perd souvent ce potentiel en grandissant. Les parents et les éducateurs peuvent l’aider à cultiver sa créativité, et déployer sa propre imagination.

 

 

 

 

 

Qu’est-ce qui pousse à créer ?

Pour comprendre ce potentiel ou cette impulsion première, nous avons interrogé des amis créatifs et personnellement nous nous sommes replongés dans nos souvenirs d’enfance. Vous retrouverez ces récits pleins d’émotion dans notre Web magazine et notre chaine Youtube consacré à la créativité.

 

 

https://www.youtube.com/channel/UC7235KUMiHPYgMvZxvppvog

 

 

Nous avons suivi l’étude d’Hubert Ripoll, professeur d’université et psychologue, il a enquêté sur le secret des grands créateurs comme, entre autres, l’artiste Fabienne Verdier. Ce besoin original répond bien souvent à une quête.
Cette jeune femme qui a tout quitté, confort, famille, culture, par amour pour son art et a développé une recherche intérieure, à travers sa découverte de la calligraphie en Chine. Quel parcours de vie et d’engagement ! Je vous conseille de lire son livre “ Passagère du silence”

Nos  enfants ne sont pas tous appelés à devenir des créateurs célèbres. Mais tous ont un potentiel créatif.

 

 

 

 

 

 

« La créativité permet de s’accomplir, de se ressourcer et de prendre du plaisir, dans une production personnelle et originale », précise le psychologue.

 

 

La créativité, une valeur en hausse

Aujourd’hui, la créativité est une valeur en hausse, revendiquée par tous.

Les ateliers et loisirs « créatifs » se multiplient pour petits et grands ; les jeux estampillés « créatifs » figurent en tête de gondole. Même les entreprises stimulent l’imagination de leurs employés, de séances de « brainstorming » en séminaires propices à faire jaillir les idées.
Si la créativité promet l’épanouissement personnel, C’est aussi un moyen d’améliorer l’adaptation de l’individu en vue d’augmenter ses performances.

 

 

Le système éducatif tue la créativité

Quant à l’école, censée être un lieu privilégié d’éveil est bien souvent accusé de faire baisser, voire de brider le potentiel créatif des élèves, et ce dès la fin de la maternelle. Sur YouTube, la conférence de Ken Robinson, un universitaire anglais, intitulée « Le système éducatif tue la créativité » dénonce avec humour les ravages d’une pédagogie standardisée et plaide pour une école qui favorise la créativité. Dans son ouvrage, “Trouver son élément”, il prône une quête de connaissance de soi, de ses dons et de ses talents pour choisir sa vie et devenir le créateur de son parcours de vie.

 

 

L’importance de l’accompagnement familial.

Hubert Ripoll insiste sur l’importance de l’accompagnement familial dans la démarche créatrice. Il souligne le rôle essentiel des grands-parents, débarrassés des contraintes liées à la réussite de l’enfant. Ouverts, tolérants, bienveillants, ils sont plus dans la recherche de l’épanouissement que celle, parfois effrénée, de l’acquisition de compétences.
Les parents, en effet, sont souvent tiraillés entre deux exigences contradictoires : l’épanouissement de leur enfant et les performances scolaires et sportives. Ils démultiplient les activités de leurs enfants. Certains amis de mes enfants ont jusqu’à 8 activités par semaine !

Être créatif ne se décrète pas, c’est un style de vie.

La multiplication des écrans a aggravé la situation. Le jeu libre est devenu le parent pauvre de l’éducation. L’adulte doit s’efforcer de préserver cet espace de liberté, de répondre aux attentes de l’enfant qui veut bricoler, jardiner, construire, aménager, détourner un objet de son usage. En évitant de faire à sa place, de guider sa main ou de l’obliger à finir sa « création », qui n’appartient qu’à lui seul.
Être créatif ne se décrète pas, c’est un style de vie, une tournure d’esprit.

« En famille, cela consiste à laisser du jeu entre soi et le monde, à s’autoriser la fantaisie », estime la psychanalyste France Schott-Billmann.

Pour la susciter, il faut arriver à se détendre, à s’émerveiller, à partager les capacités créatives de son enfant. Encourager à poser un regard créatif sur le monde, sans oublier l’oreille, le goût ou l’odorat qui peuvent l’être aussi, permet de trouver en soi un chemin de liberté. C’est cuisiner en famille, découvrir le monde et s’émerveiller tous ensemble.

 

 

C’est pourquoi aujourd’hui nous vous proposons de nous rejoindre dans une aventure commune de partage de créativité et d’imagination, enfants, parents et éducateurs.

 

Vous avez apprécié cet article, laissez-moi un commentaire et surtout partagez-le ! Créons ensemble la première communauté de créatif en francophonie !

Inscrivez-vous et recevez notre cadeau !

8 cartes postales positives à fabriquer soi-même 

Merci pour votre inscription, surveillez votre boîte mails, vous allez recevoir votre CADEAU