Voyage dans la ville – outil ludique pour construire la ville

par | Déc 18, 2018 | astuces pour les enfants

 

 

 

Une Oeuvre du sculpteur Miquel Navarro destinée aux enfants de 5 à 12 ans « voyage dans la ville », Production du Centre Pompidou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Un outil Pédagogique

Chaque exposition est conçue pour servir d’outil pédagogique sur la création moderne et contemporaine ou pour sensibiliser les enfants à leur environnement. Elle met en scène des dispositifs de jeux et d’expérimentation qui sollicitent leur imagination et leur participation active, individuellement ou en groupe.

 

Initialement présentée à la Galerie des enfants du Centre Pompidou, l’exposition est dès le départ pensée comme itinérante. Elle peut s’adapter au lieu d’accueil, ou être enrichie par l’emprunteur pour constituer le point de départ de nouvelles actions pédagogiques. Expérimentée par des enfants au Centre Pompidou avant d’être accueillie par d’autres structures, chaque exposition est accompagnée d’une aide à l’animation adaptée au jeune public.

 

  • un outil itinérant

 

©creazine

 

 

 

A l’origine une commande du Centre Pompidou de Paris, depuis 2007 l’exposition Voyage dans la ville – Sous la lune II sillonne le monde telle une pop star en vogue, de la Suisse à San Diego, en passant par Mexico, Bruxelles et Athènes, mais aussi Panama, Liège, Metz et Marseille… et pour 2 mois à Roanne. Mais de quoi s’agit-il donc ?

 

 

©Creazine

 

 

Conçue par le sculpteur Miquel Navarro, cette installation consiste en un ensemble de pièces métalliques qui les unes agencées avec les autres, créent une ville imaginaire, format maquette. Mais l’ingéniosité de cette oeuvre, c’est qu’elle invite les enfants à manipuler eux-même, librement, ces morceaux d’acier, pour concevoir sa propre ville, à la manière d’un jeu de construction, mais en bien plus grand. Elle apprend à collaborer et à accepter l’intervention de l’autre.

 

 

 

 

  • un outil ludique mais pas que!

 

Déployée au sol sur une surface de 50 m2, l’oeuvre Sous la lune II ressemble à une ville vue d’en haut. Le regard survole une étendue d’éléments souvent répétés et combinés entre eux : cubes, pyramides, tours, colonnes... Des parties vides contrastent avec des zones très denses, d’étroits passages répondent à de larges avenues, l’énorme et le minuscule voisinent. Sous la lune II est une ville imaginaire qu’on peut lire de mille façons : ici des cheminées d’usine et des canaux d’irrigation, là des places, là encore des gratte-ciel ou de simples maisons…

 

Mais c’est aussi un jeu, «un vocabulaire pour une ville» à inventer dont les éléments sont comme des mots qu’on peut combiner avec les mains. Les enfants sont invités à remodeler l’espace et à le transformer selon des règles de jeux et des pistes que chacun pourra sans cesse réinventer. De cette rencontre entre la vision des enfants et celle de l’artiste naîtront chaque jour de nouveaux paysages urbains.

 

 

©creazine

 

 

 

Cette œuvre-jeu offre aux enfants un extraordinaire matériau pour découvrir, comprendre, transformer et réinventer la ville.

 

Ainsi, en plaçant le ludisme et l’interactivité au centre de sa pièce, Miquel Navarro crée un objet d’art universellement appropriable, s’amusant à (r)éveiller l’apprenti architecte urbaniste en chacun de nous. Une invitation à se rêver maître de la ville de façon bien plus réelle qu’avec Sim City.

 

 

Il apprend aussi à se confronter au autres à collaborer. La ville se fair sur la ville…à regarder ces enfants, on se confronte aussi au quotidien de ces artisans urbains : architecte, urbaniste, ingénieur d’infrastructure…Comment faire la ville avec les attentes, les créations de chacun ? Vaste débat pas toujours résolu aujourd’hui !

 

  • Objectifs et Contenu

 

Une oeuvre-jeu

Constituée d’un millier de pièces de fonte d’aluminium, déployée au sol sur 50m, SOUS LA LUNE II se lit et se joue telle une ville imaginaire vue depuis la Lune : ici des cheminées d’usine et des canaux d’irrigation, là des places, là des gratte-ciels ou de simples maisons …

Le regard survole une étendue d’éléments : cubes, pyramides, tours, colonnes … Des espaces libres contrastent avec des zones très denses, d’étroits passages répondent à de larges avenues, l’immense et le minuscule voisinent. Les collections de formes s’assemblent et s’organisent, les combinaisons sont infinies, les règles du jeu aussi.

Cette oeuvre-jeu offre aux enfants un extraordinaire matériau pour découvrir, comprendre, transformer et réinventer la ville. De la rencontre entre la vision des enfants et celle de l’artiste naissent chaque jour de nouveaux paysages urbains.

Règles du jeu

Les enfants manipulent les pièces d’aluminium, en les assemblant et les organisant sans dépasser su plateau, afin de construire la ville idéale. Les villes arpentées, explorées et rêvées se mélangent. Les petits comme les grands explorent l’imaginaire urbain et le partagent.

 

 

 

A découvrir…

 

Belles fêtes de fin d’année à toutes mes pépites.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Inscrivez-vous et recevez votre cadeau !

Un poster pour booster vos journées

Merci pour votre inscription, surveillez votre boîte mails, vous allez recevoir votre CADEAU