Si le temps est un lieu, au CENTQUATRE

par | Fév 9, 2019 | astuces pour les enfants, Parentalité créative, Pédagogie créative

 

L’artiste espagnol Pablo Valbuena présente sa première exposition monographique en France, au CENTQUATRE à Paris.

 

 

 

Sculptures éphémères et immersives, ses oeuvres souligne l’architecture du lieu qui les accueille tout en la prolongeant. À l’aide d’éléments simples et d’outils techniques d’une grande précision, l’artiste modèle le son, la lumière et le mouvement pour suggérer au visiteur une architecture parallèle.

 

 

En les regardant, on ne sait plus si le temps s’arrête ou se matérialise sous nos yeux, en totale mouvance à travers ses ballets de faisceaux lumineux, quelques fois brutes et d’autres élégants. Des flashs qui crépitent sous nos yeux avant de s’évanouir dans l’obscurité. Le son s’accole à la lumière, déjà filante tel un éclair. 

 

Chez l’artiste, la question métaphysique prime. Le maître de ces matériaux éclatants, tout blanc ou tout noir (pas de demi-teinte où ne serait-ce que lors de l’extinction des feux), se joue de la perception humaine. L’apparition n’est pas prévisible, Valbuena s’amuse volontiers à varier les rythmes, les dispositions. 

 

Observer l’installation, c’est prendre l’appréciable risque de se laisser hypnotiser.

Formas de tiempo est la première construction. Face au visiteur, un gigantesque carré et un pan de mur où sont exposés divers modèles de formes géométriques. Sur les côtés, vingt-quatre tas d’affiches en libre-service représentent les exemples. Chaque dalle est amovible. Comme une incitation à la pratique, l’œuvre devient collective. Pablo Valbuena montre la voie aux disciples amateurs s’évertuant à reproduire les formes. Le temps, il en faut, pour parvenir à bout de ce puzzle géant aux mille visages. L’artiste sait élargir le champ des possibles. Il y a ce que l’on voit et ce que l’artiste nous dévoile.

Ses installations minimalistes, dans trois salles expérimentées à travers des écrans, sont l’extension d’un visible et l’émergence de l’invisible.

Cette artiste expérimente la spatio-temporalité et questionne ses limites vertigineuses. 

 

 

 

https://viagrandparis.tv/lumiere-et-son-en-immersion-au-104-avec-valbuena/

Du 19 janvier au 24 mars, du mercredi au dimanche de 14h à 19h.

 

Lien vers le site : http://www.104.fr

Inscrivez-vous et recevez votre cadeau !

Un poster pour booster vos journées

Merci pour votre inscription, surveillez votre boîte mails, vous allez recevoir votre CADEAU