3 kifs par jour !

par | Sep 22, 2016 | Bibliotheque

Après avoir lu le livre de Florence Servan-Schreiber, j’avais une telle patate, que je ne pouvais pas ne pas vous faire partager cette expérience.
Alors voilà, ce petit livre est un extrait cent pour cent de pur optimisme.

Il répond aux questions essentielles :

 • Au quotidien, suis – je capable de reconnaître mes petits moments de pur bonheur ?
 • Est-ce que je pense à remercier pour cela ?
 • Comment transformer des défauts en qualités en se rapprochant des autres et en savourant la vie !

 

Une des parties du livre parle de voyage et surtout comment apprendre à profiter du voyage. David Watson chercheur, spécialiste de l’humeur affirme que c’est de poursuivre un objectif, bien plus que de l’atteindre, qui alimente le bonheur et le bien-être. On se dit qu’on sera plus heureux si… mais en fait c’est la quête qui est plus palpitante que le résultat ! Le bonheur se trouve entre le point de départ et l’arrivée. Tout enfant a fait l’expérience de la construction d’une cabane pour jouer à l’intérieur, en fait le déploiement d’énergie, de créativité nécessaire à ce but est plus excitant et source de satisfaction que l’instant où on se retrouve dans cet espace créé pour y jouer ! Moi j’ai souvent ressenti cela de nombreuses fois étant enfant ! Bon ok je suis devenue architecte !!! Lien de cause à effet !!!
La promenade de la vie est une plus grande source de bonheur que la fin, il ne faut pas se tromper d’attente !

 

Et finalement c‘est quoi un kif ? Comment ça marche ?

En fait tout commence par une sensation de bonheur. Martin Seligman en distingue deux sortes : les moments de plaisir et les moments de grâce.
Toucher, sentir, voir, bouger ou entendre peut nous procurer du plaisir.
Les moments de grâce ce sont ces instants où durant une activité je suis en parfait accord entre ce que je suis, mes compétences, mes talents, mes dons et l’acte que je produis. Certains de ces moments m’apportent une satisfaction profonde qui suspend le temps. Cette sensation-là ne s’obtient pas en cumulant les plaisirs. Petit exemple, lorsque je cuisine avec mes enfants, ils découvrent leurs dons créatifs, je vis alors un instant de grâce.
Ce qui est important dans la traduction des moments de grâce avec les enfants, c’est de leurs faire découvrir cette grâce et surtout remercier pour cela. La gratitude que l’on choisit d’éprouver. Cette vertu est innée pour certains et d’autres doivent l’accueillir et la développer. Nous ne sommes pas tous au même niveau mais c’est un rituel à vivre en famille.

Je lance ce rituel à la rentrée pourquoi pas vous !

Pour finir, cette belle citation à méditer chaque jour :

« J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé. » Voltaire

 

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager et à commenter.