Qui n’a jamais eu envie de dessiner sa maitresse en slip !

Qui n’a jamais eu envie de dessiner sa maitresse en slip !

Pour rire et ne pas se prendre au sérieux de 7 à 77 ans !

Le carnet à remplir de mes 10 ans, Auteur Ronan Badel, édition Flammarion Jeunesse

Résumé : Quand j’étais petit, je n’étais pas très sérieux. Je faisais des blagues, je rigolais tout le temps, je croyais au Père Noël et même à la petite souris. Maintenant, j’ai 10 ans, je suis grand. Je peux dessiner, écrire, raconter, laisser mon empreinte pour l’éternité !

 

Le ton est donné, un livre plein d’humour à remplir avec des dessins, des gribouillages, des mots… un support amusant pour s’exprimer. Pour rire et ne pas se prendre au sérieux!

Si cet ouvrage vous a appellé et que vous l’avez découvert à la maison, laissez-nous vos commentaires et partageons aussi nos regards sur ces beaux ouvrages.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez sur les réseaux sociaux, parlez de nous à vos amis, qu’ils viennent nous rejoindre.

Retrouvez nous sur Facebook : https://www.facebook.com/creazinelemag/

Et abonnez-vous à notre chaine youtube : https://www.youtube.com/watch?v=wt8a1fwCiyQ pour plus de vidéos inspirantes.

Merci à tous et toutes pour votre confiance et belle journée créative.

Embarque dans un ouvrage poétique et créatif : « Mes petits bonheurs »

Embarque dans un ouvrage poétique et créatif : « Mes petits bonheurs »

 

Un cahier créatif pour les plus grandes 9 à 14 ans : Mes petits bonheurs, imaginé par Aurélia Fronty, validé par maman et filles, même la plus petite !

Mes petits bonheurs, Auteur Aurélia Fronty, de 9 à 14 ans. Edition Gautier Langerau

L’univers merveilleux, poétique et apaisant d’Aurélia Fronty se révèle dans cet ouvrage que chacun s’approprie. C’est un cahier créatif pour tous les jours, à compléter, à lire, à découper, à partager. Un univers graphique riche d’une multitude de messages positifs : petits mots doux pour égayer son quotidien, motifs pour décorer son petit monde, de conseils pour faire du bien autour de soi et de célébrer tous les petits bonheurs de la vie.

 

 

 

Un ouvrage en 6 parties :

Cultive tes rêves

Prends soin de toi

Fais attention aux autres !

Embellis ton petit monde !

Amuse-toi !

Libère ta créativité !

 

 

 

 

 

 

Avec 152 pages contenant des dessins à colorier pour développer son esprit créatif, des motifs extraordinaires à découper, des messages d’amour et d’amitié à offrir, des petits cadeaux pour décorer… 16 cartes à découper : marque-pages, gris-gris porte-bonheur, cartes de voeux… 8 planches de stickers aux couleurs flamboyantes.

Pour toutes les petites, jeunes et grandes filles et leurs mamans !

On y trouve par exemple une cocotte de l’amitié, un attrape-rêve en carton à découper, des marque-places (que j’ai prévu d’utiliser ce week-end pour l’anniversaire de ma fille), des cartes postales sur le thème de l’amour et de la mode, des marque-pages (évidemment c’est la première chose que j’ai utilisé), des recettes (pancakes, fondant bonheur au chocolat et aux framboises, jus vitaminé…),  des petits jeux, comme un mini-jeu de cartes ou un jeu à découper type action ou vérité, des stickers, des petits mots positifs à offrir aux gens que l’on aime, des coloriages, une paper-doll, des étiquettes cadeaux, une guirlande de fanions… !

Tel un bullet journal ou carnet secret, on retrouve des pages pour y noter les anniversaires, les choses qui font du bien le matin, ses petits et ses grands rêves…

L’univers d’Aurélia Fronty est beau, fin et délicat, j’adore les illustrations. C’est un concentré de bonne humeur, le cadeau parfait pour les jeunes filles de 9 à 14 ans je dirais, mais aussi pour toutes celles qui aiment les jolies choses et les beaux papiers, ici on se le partage entre mère et fille selon les envies de chacune !

Si cet ouvrage vous appelle et que vous l’avez découvert à la maison, venez nous laissez-nous vos commentaires et partageons nos regards sur ces beaux ouvrages.

Partagez sur les réseaux sociaux, parlez de nous à vos amis, qu’ils viennent nous rejoindre.

Retrouvez nous sur Facebook : https://www.facebook.com/creazinelemag/

Et abonnez-vous à notre chaine youtube : https://www.youtube.com/watch?v=wt8a1fwCiyQ

pour plus de vidéos inspirantes.

Merci à tous et toutes pour votre confiance et belle journée créative.

Un théâtre pas comme les autres !

Un théâtre pas comme les autres !

 

Cet article débute ma série hebdomadaire de partage de lectures… vos idées et  vos rencontres créatives et littéraires sont les bienvenues !

Mon premier coup de coeur littéraire de 2018 !

Cet ouvrage, objet précieux qui se construit sous nos mains, n’est pas une nouveauté mais un coup de coeur édité en 2012 !

Précieux car composé de pages soigneusement découpées. Au détour de l’avancement du livre, ces pages se superposent, s’animent et composent l’histoire. Les décors changent, les personnages apparaissent. Ce livre est beau. L’univers créatif de l’illustratrice Rebecca Dautremer est reconnaissable dès la couverture.

Le petit théâtre de Rébecca Album, Rébecca Dautremer (Illustrations), pour tous, Edition Gautier Langerau

Cliquer sur l’image : Lien vers Cultura pour l’achat !

 

 

 

 

 

Sur la scène du petit théâtre imaginaire, Rébecca Dautremer, prète vie à 100 personnages surgissant de pages en pages et prenant vie grâce à la magie d’un spectaculaire jeu de découpes. A cet album est joint un livret « Bonus », véritable promenade commentée par Rébecca Dautremer sur les nombreux secrets de tous ses albums.

 

Son site officiel :

http://www.rebeccadautremer.com

Si cet ouvrage vous appelle et que vous le découvrir à la maison, venez nous laisser vos commentaires pour partager nos regards sur ces beaux ouvrages.

 

 

 

Partagez sur les réseaux sociaux, parlez de nous à vos amis, qu’ils viennent nous rejoindre.

Retrouvez nous sur Facebook : https://www.facebook.com/creazinelemag/

Et abonnez-vous à notre chaine youtube : https://www.youtube.com/watch?v=wt8a1fwCiyQ, pour plus de vidéos inspirantes.

Merci à tous et toutes pour votre confiance et belle journée créative.

Hervé Tullet : le quotidien en couleur

Hervé Tullet : le quotidien en couleur

Hervé Tullet : rencontre en couleurs !

 

Vous avez surement eu un de ses livres pour enfant entre les mains. Hervé Tullet vit aujourd’hui à New York et il m’a fait la joie de répondre à mes questions par mail. Cet homme généreux et disponible nous livre sa vision de la créativité : un art du quotidien, simple comme des gestes simples de tous les jours. J’aime cette idée de puiser dans la richesse dans des moments, des rencontres comme une évidence qui marque nos journées.

 

Un auteur hors norme pour les enfants, un artiste aux couleurs…

 

 

Créazine : Parlez nous de vos rêves et de vos passions  passées, à 7 ans ? 

Hervé Tullet : très peu de souvenirs de cette époque, un peu livré à moi même,  des dessins ? probable, surement même, sentiments flous, absence et puis on ne m’explique pas, je ne comprends pas, mais bon, je n’en souffre pas non plus . . .

 

 

Créazine : Pour vous, c’est quoi être créatif ?

Hervé Tullet : j’aime les artistes qui tracent un chemin, je préfère les artistes qui cherchent, ceux qui se renouvellent, qui ne systématisent pas. ( ceux qui ont un truc ) Matisse est le parfait exemple, de passer la couleur des débuts ( couleur / puis découpe avec le noir  ) pour arriver, à la fin de sa vie aux vitraux ( couleur lumière ) et aux papiers découpés mais bon Ryman aussi qui à fait des monochromes toute sa vie  . . . c’est compliqué en fait j’aime les artistes qui donnent ( un espace, un regard, une pensée, un sentiment un sensation) plutôt que ceux qui se regardent.

 

 

Créazine : Avez vous un conseil pour les parents ?

Hervé Tullet : Acheter « Mais que font les gens toute la journée ? »  de Richard Scary

La vie quotidienne est passionnante à regarder et à découvrir (quel est le trajet d’une enveloppe que l’on met dans la boite).

Partager, écouter, découvrir comment ils voient notre monde quotidien, s’amuser à lire (et non pas juste des stratégies pour les endormir et s’endormir soi même à lire).

Leur regard sur le monde qui nous entoure est passionnant aussi (un jour de grand soleil , je demande à mon fils ce que veut dire ce panneau (un homme une pelle, un panneau « attention travaux », et il me répond « attention vacances »)

Combien d’enfants ne savent pas ce que font leur parents toute la journée, si dur que ça à expliquer ?

 

 

Créazine : Un conseil pour des jeunes passionnées, créatifs habités par l’envie d’autre chose que des valeurs scolaires. 

Hervé Tullet : bah ! comme tout le monde dit, lire, (lire « lettres à un jeune poète » Rilke)  regarder, découvrir, comparer, faire des connexions, explorer, chercher, noter, comprendre les cheminements, et recommencer, parler, ne pas hésiter à questionner des gens que l’on aime, être curieux, pas d’idée préconçues et se demander «  mais que font les gens toute la journée »

 

 

Créazine : Comment créez-vous vos projets, inspiration, expérimentation ?

Hervé Tullet : un peu comme ce que je viens de répondre, je regarde beaucoup avec mes yeux. Mes yeux pensent ou je pense avec mes yeux (lignes mouvement connexions, lumière, attitude, vêtements, taches sur le trottoir) je prends des photos , un peu

et j attends une idée, une petite, même, et si elle vient je la note et j‘attends le moment où dans ma tête tout se met en place et là je note pour de vrai et  . . . surprise ça fonctionne et si non, et bien je recommence.

Et puis j’ai aussi beaucoup travaillé avec des enfants, pas juste une fois pour la promo d’un livre mais pour des rencontres vraies, longues, improvisées, enrichissantes et c est là dans ces endroits, souvent difficiles, que j’ai compris ce qu’était le vrai sens, pour moi, de faire des livres.

 

 

Créazine : Comment se traduit votre créativité au quotidien ?

Hervé Tullet : rien de particulier pas de pratiques spéciales quotidiennes, je ne crois pas au dessin, je ne suis pas intéressé par une esthétique, je cherche l’idée, j’attends et quand je suis prêt, je me mets à ma table à dessin pour la sortir.

Je réfléchis beaucoup aussi à des principes d’expo mais toujours pareil, je ne cherche pas à créer une oeuvre, mais plutôt la faire créer, la créer ensemble et même peut un jour la faire faire (un peu dans l’esprit de Sol Lewitt mais en moins mathématique).

 

 

Un grand merci à cet artiste rare en France que j’espère bien croiser lors de sa prochaine visite sur Paris! Je vous raconter tout!

Voici ces ouvrages cultes :

http://www.herve-tullet.com

7 livres incontournables pour la rentrée sur la créativité 

7 livres incontournables pour la rentrée sur la créativité 

 

Un petit article rapide. Je vous propose une liste de livre pour la rentrée.

 

Pour les parents :

1 rien que pour vous !

Libérez la créativité de vos enfants – de 0 à 12 ans – le guide des parents, Julia Cameron et Emma Lively , 2014

Résumé

Julie Cameron offre un livre pratique permettant de partager avec leurs enfants un processus créatif, ouvert et positif, avec ses concepts spirituels et ses outils pratiques. Dans cet ouvrage, vous apprendrez :

 

Comment amener consciemment vos enfants vers une plus grande créativité ;

Comment  aider vos enfants à transformer en art ce qui les passionne ;

Comment encourager l’expression personnelle en douceur et de manière ludique ;

Comment éveiller chez vos enfants le sens de l’émerveillement et le faire renaître en vous par la même occasion ;

Cet ouvrage va vous permettre de puiser dans vos ressources créatives tout en nourrissant celles de vos enfants; entretenir une passion pour maintenir le processus créatif durant la vie.

 

 

 

2 Référence artistique

Génie toi-même – Philippe Brasseur, 2012

Résumé

Ce livre et passionnant et très pratique, il vous donne les meilleurs conseils :

 

 

  – prends des notes, comme Léonard de Vinci

– Poses-toi des questions, comme Darwin

– Pense en images, comme Einstein

– Travaille avec méthode, comme Agatha Christie…

 

 

 

3 sur les couleurs

Langage secret des couleurs – Dominique Bourdin, 2016

Résumé

 

L’ouvrage présente deux volets : l’histoire de l’utilisation des couleurs dans le domaine de la santé, celle de leur symbolique, ainsi que leur application thérapeutique, avec en fin d’ouvrage un test que le lecteur pourra utiliser. Nombreuses couleurs. Partons à la découverte de ce langage inconscient des couleurs, et découvrons leur incidence sur notre santé, notre affect et même notre libido.

 

 

 

 

 

 

4 Le plus ludique

Le nouveau journal créatif : à la rencontre de soi par l’écriture, le dessin et le collage de Anne-Marie Jobin, 2010

Résumé

Un outil d’exploration personnelle qui allie avec originalité le monde de l’écriture, du dessin et du collage. Cette méthode s’appuie sur des notions psychologies et d’art-thérapie, et s’inspire aussi de multiples techniques d’écriture créative.

 

5 Lien avec des pédagogies

Libérons la créativité de nos enfants, Marie Gervais, 2013

Résumé

 

 

Marie Gervais s’approprie les grands courants de pédagogie et propose plus 150 activités pratiques simples à réaliser avec un enfant, tout en faisant de son expérience de maman. Au-delà des activités, elle propose aux parents un vrai «  lâcher prise » pour une attention plus soutenue et une réelle écoute vis à vis de leur enfant.

 

 

 

 

6 Un mag papier.

Si vous ne le connaissez pas, alors foncez !

 Flow

Résumé

 

pas de pub, moi j’aime! des articles de fond en matière de développement personnel, de créativité. Des recettes bios et bonnes, un cadeau DIY, des témoignages de pratiques artistiques et la beauté du graphisme, sans parler de la qualité du papier !

 

 

7 Pour la famille

Eurêk’Art ! Le livre-jeu du regard  –  Philippe Brasseur, 2016

Résumé

 

 

30 oeuvres d’art et 30 questions à associer librement dans ce livre constitué de bandes, pour jouer, imaginer et raconter ce que chacun voit.

 

 

 

 

 

Bonne lecture à toutes et tous !

Au plaisir de partager vos commentaires.

Belle rentrée créative les pépites !

Si cet article vous a intéressé, partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux, parlez de nous et invitez vos amis à nous aimer!

Enfant précoce : L’importance de la créativité et des relations sociales.

Enfant précoce : L’importance de la créativité et des relations sociales.

Lors de ma dernière soirée de maman du mardi, je me suis rendue compte du parcours complexe et solitaire des parents face à l’isolement de leur enfant à la fois dys…et précoce à l’école !

Supers parents en quête du meilleur pour leur(s) enfant(s), ces parents recherchent des solutions pour son bien-être et pour lui faciliter l’apprentissage.
Ils se demandent comment travailler à partir de son potentiel et de ses difficultés ?

Je tiens avant tout à dire que je ne suis spécialiste de rien, mais que je suis

une maman et une enfant qui a subi cette différence !

Je me suis rappelée ce superbe article sur Monique de Kermadec, auteur du livre, L’enfant précoce aujourd’hui, le préparer au monde de demain.
L’auteur rappelle en introduction que l’intelligence d’un enfant ne se résume pas uniquement à ses compétences intellectuelles : Ses développements émotionnels et relationnels sont des facteurs importants pour son équilibre personnel.

 

Pour information : Enfants précoces, EIP, surdoués ou encore zèbres

Au-delà de la mesure du QI, le fonctionnement intellectuel des enfants dits/nommés/appelés/désignés par intellectuellement précoces (EIP) est marqué par plusieurs caractéristiques :

– une grande lucidité

– une capacité à capter plus d’informations sensorielles que la moyenne : Ils ont une grande réceptivité de leur environnement. Leurs 5 sens sont hypersensibles : leur vision périphérique est plus large, leur audition est plus fine et capable de traiter des informations auditives simultanément.

– une transmission des informations très rapide

La vitesse de transmission des informations, entre le moment où les sens perçoivent quelque chose et son traitement par le cerveau, est 2 fois plus rapide que la moyenne.

Le traitement des informations est intuitif et direct, sans que ces enfants aient la possibilité d’expliciter par où ils sont passés dans les étapes de leur raisonnement.

– un traitement des informations en arborescence : Ils les traitent de manière multidistribuées et l’ensemble de ces informations sont traitées simultanément.

La surdouance est une façon d’être intelligent qualitativement singulière, dont la caractéristique principale est une hyperconnectivité cérébrale.

 

·       Hypersensibilité et réactivité émotionnelle

Leurs réactions prennent une forte coloration affective.

L’amygdale (glande responsable du décodage des émotions dans le cerveau) est vulnérable. Une broutille peut déclencher un cataclysme émotionnel.

L’empathie (la capacité à percevoir les émotions des autres) est leur sixième sens. Ils ressentent avec une grande finesse ce qui se passe dans la tête des autres, au point qu’ils puissent avoir l’impression de “s’incruster” partout.

·       Créativité et pensée divergente

Leurs idées sortent souvent des sentiers battus car ils fonctionnent par association inhabituelle d’idées.

Nous en reparlerons des pensées divergentes dans un article prochainement.

 

·       Difficulté à décoder les implicites courants

Ils ont besoin de consignes claires, précises et de trouver du sens à ce qu’ils font.. Ils ne seront pas toujours capables de comprendre le double sens des mots ou le second degré.

 

·       Risque d’incompréhension réciproque à l’école (avec les enseignants) et décalage avec les autres

Les consignes à l’école ne sont pas toujours à leur portée (du fait d’implicites pas toujours compris).

Les EIP éprouvent souvent des difficultés à passer en séquentiel lors de l’écriture (organiser leurs idées les unes après les autres plutôt qu’en arborescence).

Des troubles de l’apprentissage sont compatibles avec la surdouance (dysgraphie, troubles de l’attention…). Un diagnostic ne doit donc pas en cacher un autre.

 

 

Voici 2 voies pour améliorer la vie de votre petit Zébre :

L’intelligence créative et pratique

Monique de Kermadec explique l’importance de l’intelligence créative. Elle permettrait aux enfants précoces de sortir du schéma habituel, où les compétences standardisées et intellectuelles seraient les plus valorisées.

Le psychologue américain Robert Sternberg a défini cette intelligence comme « la capacité à faire face, avec succès, à des situations nouvelles et inhabituelles, en se basant sur des compétences et connaissances existantes.» Plus simplement, c’est faire fonctionner son intuition avant la raison !

A cela s’ajoute une autre forme d’intelligence, dont il aura besoin dans sa vie d’adulte : l’intelligence pratique. Monique de Kermadec précise que « cela correspond à l’action, au savoir-faire et au fait de pouvoir se débrouiller seul, face à une nouvelle situation ».

Cette forme d’intelligence pratique doit permettre à l’enfant précoce de s’adapter au monde réel et actuel, avec notamment le déploiement des nouvelles technologies.

Elle dresse une série de recommandations pour stimuler et développer ces compétences chez ces enfants, comme l’importance du jeu, du langage, des échanges ludiques qui permettent à l’enfant d’exprimer sa créativité et son imagination.

 

 

 

Développer son intelligence relationnelle

« Préparer son enfant précoce à réussir, c’est aussi l’aider à construire des relations avec ses contemporains, ses frères et sœurs, ses enseignants et ses parents », détaille Monique de Kermadec dans son livre.

Souvent, dans la précocité, on observe des enfants ayant de la difficulté à tisser des relations sociales.

Il existe un certain décalage avec les autres enfants. L’enfant précoce ne comprend pas forcément la lenteur d’esprit par exemple, il s’impatiente, il cherche des solutions rapides et complexes, il agit avec impulsivité.

De leur côté, les camarades peuvent interpréter cela comme une certaine agressivité, voire de l’hostilité.

Ces enfants sont souvent victimes d’isolement social à l’école et ont de la difficulté à vivre en communauté et à s’intégrer, aussi bien en famille qu’à l’école. « Tout l’enjeu pour l’enfant précoce est de trouver sa place parmi ses pairs », explique Monique de Kermadec.

Les parents doivent éduquer leur enfant précoce en développant, dans le même temps, leur intelligence émotionnelle, la relation aux autres avec notamment des conduites d’empathie envers les copains, se faire des amis et les garder, gérer et expliquer les émotions et les règles dans lesquelles fonctionnent les autres, la société. « Sociabiliser, c’est développer sa capacité à s’exprimer, à tenir compte des besoins des autres », précise la psychologue.

 

 

Conseils aux parents

« Les parents sont des alliés fondamentaux de l’enfant précoce », explique Monique de Kermadec. Elle insiste sur le fait qu’ils ont un rôle primordial à jouer avec leur petit surdoué.

Paradoxalement, « la réussite scolaire d’un enfant précoce peut s’avérer plus compliquée que celle d’autres enfants », détaille la psychologue. Les enfants précoces ont cette fragilité et difficulté à s’adapter au monde réel qui les entoure.

Elle alerte également les parents sur le fait de ne pas céder à la tentation de surinvestir leur petit surdoué, d’exiger de lui la perfection et une forte pression scolaire.

Au final, Monique de Kermadec conclut sur l’importance « de jouer avec son enfant, d’instaurer de la complicité et une certaine légèreté du vivre ensemble. Faire une balade en forêt, lire une histoire ou un conte, sont des moments en famille, simples, mais à privilégier autant avec les enfants précoces qu’avec les autres »

 

 

Quelques ouvrages pour poursuivre…petite sélection dans la profusion d’ouvrages.

 

 

Les tribulations d’un petit zèbre : Episodes de vie d’une famille à haut potentiel intellectuel– 1 juillet 2016 de Alexandra Reynaud (Avec la contribution de), Arielle Adda (Préface), Gabriel Wahl (Préface)

 

L’adulte surdoué – Apprendre à faire simple quand on est compliqué– 5 octobre 2011 de Monique de Kermadec

 

Le petit surdoué de 6 mois à 6 ans– 28 août 2013 de Monique de Kermadec

 

L’enfant précise aujourd’hui, Le parapet pour demain – 2015 de Monique de Kermadec

 

L’enfant doué : L’intelligence réconciliée– 20 septembre 2003 de Arielle Adda

 

Trop intelligent pour être heureux ? L’adulte surdoué– 13 mars 2008 de Jeanne Siaud-Facchin

 

Petit guide à l’usage des parents qui trouvent, à juste titre, que leur enfant est doué– 2 mars 2011 de Béatrice Millêtre

 

Zebraska– 15 septembre 2014 de Isabelle Bary

 

La précocité dans tous ses états – À la recherche de son identité– 1 octobre 2013 de Fabrice Bak

 

La liste pourrait être bien plus longue. À vous de jouer.

Si vous avez aimé cet article, partagez avec vos amis. Parlez-en autour de vous.

Ayons tous ensemble un regard créatif sur le monde qui nous accueille et sur les autres!

 

 

 

Inscrivez-vous et recevez notre cadeau !

8 cartes postales positives à fabriquer soi-même 

Merci pour votre inscription, surveillez votre boîte mails, vous allez recevoir votre CADEAU