Dis mois ce que tu re-relis, je te dirai … où tu vas.

par | Avr 2, 2019 | Bibliotheque

 

 

Une rencontre entre émotion et créativité

 

Le livre qui m’a le plus marqué par sa puissance créative et l’évocation de ce que je suis est sans aucun doute NARCISSE ET GOLDMUND de Herman Hesse.

L’ approche romanesque de la créativité de NARCISSE ET GOLDMUND de Herman Hesse, Prix Nobel de Littérature en 1946, nous plonge dans un Moyen Âge à la fois terrifiant (la peste noire et ses 50 millions de morts), la métaphysique (le temps des cathédrales et des abbayes) et la création (l’artiste en tant que figure culturelle et l’art en tant qu’émancipation personnelle).

 

L’histoire d’un moine Narcisse et de Goldmumd un enfant très doué qu’on lui confie et auquel il s’attache. Narcisse sent que la vocation de Goldmumd n’est pas le cloître et l’aide à choisir sa voie. C’est alors pour Goldmumd la vie errante, les aventures galantes; il se décide, par sagesse à devenir sculpteur : l’art sera une façon de chercher le beau. 

Dans l’Allemagne du Moyen Âge, Narcisse est un jeune novice au couvent de Mariabronn, où il enseigne. Il se prend d’amitié pour l’un de ses élèves, Goldmund, et le pousse à réaliser sa destinée en lui faisant quitter le couvent. Goldmund, n’ayant aucun souvenir de sa mère, qui l’abandonna enfant, part à la recherche de la mère originelle, celle des Arts, qui unit la naissance et la mort, le bien et le mal. La vie de Goldmund le mène d’une aventure amoureuse à l’autre, mais les temps sont dangereux et la cruauté des hommes, la maladie et la mort se placent sur le chemin du jeune homme, épris d’absolu et de liberté. Narcisse, devenu grand prêtre, le guidera. Goldmund poursuivra inlassablement sa quête, celle de la mère, l’Ève éternelle, car, comme il le dit lui-même :  » Sans mère, on ne peut pas aimer, sans mère, on ne peut pas mourir. « 

Toute l’oeuvre de Herman Hesse est imprégnée du désir de concilier la spiritualité et l’animalité de l’homme. 

 

« Ainsi découvrir que chaque homme, les caractères qui le distinguent des autres, c’est apprendre à le connaître.» Hermann Hesse

 

Magistral ! J’ai eu la chance de découvrir ce chef-d’oeuvre à l’âge de vingt ans et de le relire à chaque période de doute et de choix. 

Le grand message central est sans nul doute qu’il n’y a pas de création sans émotion.

 

« Et faire de la science, ce n’est rien d’autre que de s’acharner à découvrir des différences.  On ne saurait mieux découvrir son essence.» Hermann Hesse

 

Jorge Luis Borges disait qu’« il n’y a que ce qu’on relit qui compte ». 

 

Il avait raison. Dis-moi ce que tu lis, je te dirais ce que tu aimes, dis-moi ce que tu relis, je te dirai qui tu es, et dis mois ce que tu re-relis, je te dirai … où tu vas.

 

Vous lisez, bien ! Mais que relisez-vous ?

 

Partagez vos re-lectures en commentaire. Pour commander Narcisse et Goldmum chez Decitre c’est ICI

Inscrivez-vous et recevez votre cadeau !

Un poster pour booster vos journées

Merci pour votre inscription, surveillez votre boîte mails, vous allez recevoir votre CADEAU