Coin Tipi, pour l’amour du livre

Coin Tipi, pour l’amour du livre

Mes interviews créatives !

Aujourd’hui, je vous présente Amira HAMMAMI la fondatrice de Coin Tipi à Tunis.

Amira Hammami fait partie de ses femmes au parcours passionné, les mots deviennent réalité et le parcours celui d’un rêve concrétisé.

Amira se décrit comme une artiste humaniste et propose un projet de vision pédagogique qu’elle qualifie de « particulière »: « un atelier de lecture, écriture et d’arts plastiques qui connecte l’enfant avec la nature et le sensible« . Doctorante des Beaux-arts, cette jeune tunisienne a mis fin à une carrière dans l’enseignement supérieur pour faire vivre sa passion : transmettre l’art autrement. Que de similitude avec moi ! Une belle rencontre du net qui sera je l’espère une vrai voyage sous le soleil tunisien!

 

Et c’est un vrai plaisir de vous présenter son projet. Artiste plasticienne et visuelle, art-thérapeute, fondatrice de Coin Tipi.

Coin Tipi est une fabrique à contes écrits et illustrés par les enfants. Leur pédagogie repose sur la stimulation du sensible par l’enracinement à travers le contact avec la nature et l’échange avec le milieu artistique. La beauté de ce projet réside dans la volonté de réunir des générations différentes dans un projet créatif autour du livre.

 

Ce projet a commencé à prendre forme suite à une prise de conscience quant à la crise de la lecture du livre face à l’invasion du numérique ( tablettes, smartphones etc …).

Deux problématiques se sont posées :

– le statut du livre et la culture de bouquiner

– la relation avec la matière surtout avec l’ère des écrans tactiles qui consolide la relation au virtuel plus que le sensoriel et le sensible.

 

Son approche vise donc à valoriser le moment de la lecture en offrant aux enfants le plaisir de la rencontre autour du livre dans un espace qui réconcilie l’imagination avec la nature. Un moment qui invite à l’inspiration.

 

L’enfant ayant l’esprit imprégné d’illustrations, des images qui commencent à bouillonner, va être invité à l’exploration de la matière à travers les activités artistiques : peinture, assemblage, collage, modelage, marionnettes etc .

Ne dit-on pas qu’ « un enfant qui lit sera un adulte qui pense? « 

L’atelier est un espace de réflexion et des moments de vie en accord avec ce principe.

Créazine : A 7 ans, raconte nous quels étaient tes rêves et tes passions ?

Amira : A 7 ans, petite fille idéaliste et rêveuse, j’avais un grand amour pour la poésie. J’enregistrais mes secrets sur des cassettes et aimais me réécouter. J’adorais tricoter avec ma mère. C’était l’époque sans tablette ☺ Je rêvais de dédicacer mon journal intime comme un grand écrivain. Mais je ne savais pas encore écrire. Alors je parlais à un enregistreur.

 

Créazine : Pour toi, c’est quoi être créatif ?

Amira : Etre créatif est un mode de vie. C’est interroger tout ce qui nous entoure dans son évidence. L’ordre, l’équilibre, l’harmonie, le système, la perfection… c’est penser et discuter l’ordre établi.

 

Créazine : As tu un conseil pour les parents afin d’accompagner leur enfant vers son pleine expérience de potentiel ?

Amira : Connectez vos enfants avec le sensible, avec le Beau. Cette synergie provoque l’interrogation. Et c’est à partir de là que tout se déclenche.

 

Créazine : As tu un conseil pour des jeunes passionnées, créatifs habités par l’envie d’autre chose que des valeurs scolaires.

Amira : Allez à la rencontre des écrivains, des artistes, penseurs… Faites chaque jour quelque chose qui vous rapprochera de votre rêve.

 

LISEZ, LISEZ, LISEZ  et interprétez les oeuvres et les ouvrages!

 

Créazine : Comment crées-tu tes projets, d’où viennent tes inspirations et ton expérimentation ?

Amira : Mes  projets sont des rêves qui ont atteint la surface après une grande gestation. Je m’inspire du quotidien dans ses manques et ses attentes. Je suis une artiste humaniste, l’humain me parle beaucoup dans ses conditions et ses valeurs.

 

Créazine : Comment se traduit ta créativité au quotidien ?

Amira : Je mets en place des approches alternatives dans l’éducation et dans l’accompagnement des personnes âgées ou des enfants aux besoins spécifiques. En tant qu’artiste plasticienne et visuelle, la photographie et les arts plastiques véhiculent des messages qui témoignent d’une réalité perçue par la couleur ou l’objectif.

 

Un grand merci à Amira pour ces belles réponses inspirantes.

Promis lors de ma prochaine escapade à Tunis, je vous fais un reportage photos et vidéo sur ce bel atelier créatif.

Si vous avez aimé cet article, je vous propose de le liker, et de le partager sur les réseaux sociaux. parlez de nous à vos amis et créons ensemble une belle communauté de créatifs.

François Meïmoun : qu’est-ce qu’un compositeur ?

François Meïmoun : qu’est-ce qu’un compositeur ?

compositeur, homme talentueux et sensible au lieu.
Il y a des êtres qui vous réveillent,
qui vous dynamisent,
qui vous donnent confiance en vous, en vos projets,
qu’on aurait aimé rencontrer,
qui vous émerveillent,

qui vous bouleversent,
qui vous stimulent intellectuellement…

François Meïmoun, fait partie de ces belles rencontres créatives.

Une petite bibliographie :

Compositeur français né en 1979, pianiste de formation, François Meïmoun étudie la musique au conservatoire d’Angers puis au conservatoire de Paris, notamment auprès de Michaël Levinas (analyse musicale) et Alain Gaussin (composition). Il prépare une thèse à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales sur la construction du langage de Pierre Boulez, 1942-1948.
Dans les pas de Ravel, il met en musique les poèmes et les vers d’Antonin Artaud (Tara, 2012, commande du festival de Chaillol), Arthur Rimbaud (Quatuor à cordes IV, Fragments d’un journal d’enfer, 2013, commande de Proquartet), Paul Celan (Partie de neige, 2015) ou encore Géraldine Aïdan (Les pas mêlés, 2011, commande du festival Zeitkunst de Berlin).

Il travaille sur le son et les possibilités de l’instrument, en étroite collaboration avec ses interprètes, dont le quatuor Ardeo (Quatuor à cordes III, 2013, création au Théâtre des Bouffes du nord), Christophe Desjardins (Concerto pour Alto et orchestre. Le chant des barbares, 2014, commande de Radio France).

Sa musique requiert toute l’énergie de ses interprètes, avec souvent peu de silences et de pauses.

François Meïmoun est également directeur de la collection de livres XX-XXI consacrée aux musiques d’aujourd’hui aux éditions Aedam Musicae.

François Meïmoun casse toutes les représentations que j’avais d’un compositeur.
Si vous imaginiez le compositeur vivant reclus dans une pièce sombre et inspiré par la douleur, et bien François casse ce mythe. Il nous a fait l’honneur de nous recevoir chez lui, son lieu de vie et de création. Tout y est entremêlé : famille, création, musique et poésie… Ses partitions cohabitent avec les jeux d’enfants, la vie de la maison !
Notre échange a ouvert des champs de réflexion que je n’imaginais pas : la création et la rigueur, l’amour du travail et de l’excellence, la création reliée au lieu, le partage avec le public, le rôle que joue celui-ci dans la composition.


Je me suis rendue compte que la passion musicale même découverte tardivement peut amener à un parcours d’excellence. François Meïmoun rencontre la composition musicale à l’âge de12 ans. Il découvre un univers nouveau et se lance à sa conquête. Il apprend la musique, le piano et découvre alors que :

“ La musique peut se faire et pas seulement se jouer !”

François Meïmoun nous a parlé de son expérience d’enseignant en musique. Si il y a une leçon que nous en retenons pour toi, enfant c’est que si tu as une passion, alors travaille donne le meilleur de toi et tu réussiras.

Si l’ennui t’habite arrête tout, le découragement est normal, le stress aussi mais l’ennui, le manque de passion, c’est le pire.
François Meïnoun me touche en parlant du lieu et des êtres qui composent ce lieu comme des partenaires de sa composition ! J’ai souvent ressenti cela dans des concerts ou opéras. Le lieu est en vibration, en tension avec les sons, les voix des corps ! Le sensible devient palpable et la beauté de l’instant fait prendre conscience de la magie du travail de composition, de création.

 

A écouter :
François Meïmoun – Sonate pour deux clarinettes – John Slack & Carlos Cerrada Cuesta

https://www.youtube.com/watch?v=knCb0LP9rqI

François Meïmoun – Hommage aux classiques, pour piano par Sébastien Vichard

http://www.dailymotion.com/video/xk4q06_francois-meimoun-hommage-aux-classiques-pour-piano-par-sebastien-vichard_music

 

Il s’exprime aussi sur, comment il vit l’acte de sa création. Vous retrouverez l’intégralité de notre interview prochainement dans notre série de vidéos inspirantes.

Un conseil :

prenez du temps en famille pour aller écouter un concert, un festival, un concert, un opéra lors de vos vacances. Prêtez l’oreille. Laissez-vous embarquer par les sons et vibrez !
A très vite ! En attendant, créez, jouez, rêvez…, et suivez-nous sur les réseaux sociaux !
Parlez-en à vos amis !

 

 

 

 

Comment être à l’écoute du potentiel de son enfant ?

Comment être à l’écoute du potentiel de son enfant ?

Aujourd’hui, je voulais vous parler de 2 événements dans ma vie et celle de Créazine.

Il y a des rencontres qui vous donnent la pêche,
Il y a des rencontres qui vous émerveillent,
Il y a des rencontres qui vous bouleversent,
Il y a des rencontres qui vous excitent intellectuellement,
Il y a des rencontres qui vous réveillent,
Il y a des rencontres qui vous boostent,
Il y a des rencontres qui vous rendent belle ou beau,
Il y a des rencontres qui vous donnent confiance en vous, en vos projets,

Et bien je viens de vivre cela !

Dans un café du 18ème, j’ai rencontré François Lemay, un grand québécois, coach, conférencier et auteur. Ma première interview, le journalisme est une nouvelle aventure pour moi. Il faut savoir relever les défis et sortir de sa zone de confort ! Et bien oui ! Faites l’impossible pour vous prouver que vous êtes capable, l’envie est là, la joie aussi alors foncez !
La rencontre car s’en est une vrai vraie ! Un cœur à cœur d’idéalistes positifs ancrés dans l’instant présent.

Je vous parle de l’auteur, son ouvrage pour les enfants et leur famille : « Reconnecte avec toi, apprendre à se comprendre par la méditation! »

Cet ouvrage simple et intuitif est construit comme un carnet de voyage initiatique, on le parcourt dans les directions suivant les thèmes :
•    la respiration
•    l’observation
•    la concentration
•    le changement
•    l’amour

Un pur bonheur à vivre en famille.

Le second événement, c’est la richesse de l’échange que j’ai eu avec François. Je vous prépare une série de petites vidéos sur ce beau cadeau. Et pour finir vous retrouverez François ou Coco c’est son surnom, dans Créazine le mag dès sa sortie…soyez patient…on travaille fort.

A très vite à tous, en attendant, créez, jouez et rêvez…suivez nous sur les réseaux sociaux.
Parlez en à vos amis