Comment occuper vos enfants pendant les vacances ? Les EMOTICARTES sont là !

Comment occuper vos enfants pendant les vacances ? Les EMOTICARTES sont là !

Emoticartes : un jeu différent à vivre en famille !

pastedGraphic.png💥 C’est aujourd’hui les vacances … Les jour le plus doux de l’année.

Peut-être avez vous déjà un peu la tête dans vos bagages … pastedGraphic_1.png🌴

pastedGraphic_1.png🌴pastedGraphic_2.png👨‍👩‍👧‍👦 J’imagine que vous souhaitez passer des vacances zen, sereines, pleines de bonne humeur avec vos enfants ?

Comment éviter les colères, caprices ou autres frustrations qui pourraient vous gâcher ce moment que vous attendez depuis 1 an ?pastedGraphic_3.png🌩pastedGraphic_4.png🔥

 

Pensez à Emoticartes… 12 grammes de bons moments garanties à glisser n’importe où.

 

 

Une version enfant et une version parents, chacun son jeu pour échanger en famille.

Tout l’enjeu pour nous parents, pour nous adultes vivant ou accompagnant des enfants, est de leur permettre de s’épanouir sereinement et de trouver leur équilibre. Il n’est pas tous les jours facile d’être parent et nous sommes parfois démunis face aux réactions de nos enfants et des nôtres. Finissez-en avec leurs colères et stress et autres émotions désagréables grâce au jeu “Emoticartes®” qui vous apportera un réel bénéfice dans la relation adulte/enfant.

 

Investissez sans plus attendre dans un concept innovant qui peut aider bon nombre d’enfants et de parents à bien vivre leurs émotions ! Les Emoticartes®, sont devenu la référence des jeux sur les émotions. Emoticartes est un outil ludo-éducatif sous forme de cartes destiné à aider les parents et leurs enfants  à mieux vivre ses émotions.

 

Les 3 raisons pour utiliser les Emoticartes

 

Créé par un professionnel

Créé par un sophrologue spécialisé pour enfants, et entouré par une équipe de professionnels, les Emoticartes sont le fruit de plusieurs heures d’observations, de recherches et de tests, afin de répondre aux difficultés émotionnelles d’un plus grand nombre d’enfants.

 

Ludique et éducatif

C’est parce qu’un enfant apprend le plus en s’amusant, qu’il prendra du plaisir à utiliser les Emoticartes et à s’en resservir.

 

Favorise l’épanouissement de tous

Avec le jeu sur les émotions Emoticartes, rien n’est imposé, tout est proposé. En comprenant et en découvrant comment nous pouvons, par nous même, mieux vivre nos réactions face à un évènement.

 

Partagez  cet article vos amis ! Parlez de nous !

Bel été de jeux en famille !

 

Mettre de l’extra dans l’ordinaire ! Rencontre avec Stéphane Paradis

Mettre de l’extra dans l’ordinaire ! Rencontre avec Stéphane Paradis

 

Mes rencontres créatives 

 

 

Stéphane Paradis et Créazine

Stéphane Paradis et Gustave son compagnon de route

 

 

Depuis quelques mois, je suis Stéphane sur Facebook. Ce weekend, j’ai eu la chance et la surprise de le rencontrer lors d’un événement sur Paris sur le webentreprenariat.

 

 

 

Stéphane Paradis est québécois et voilà près de 20 ans que sa mission est de montrer aux enfants combien ils sont fantastiques et que l’école l’est tout autant. Il parcourt le monde pour parler d’estime de soi aux 5-13 ans et aux ex-enfants qui s’en préoccupent. Il met de l’extra dans l’ordinaire! 

Son leitmotiv : On s’accompagne à travers nos folies respectives !

Droits d’auteur Stéphane Paradis, site officiel

Quelle joie de l’écouter, 900 personnes retournant dans l’enfance, arborant un nez rouge et deux yeux au bout des doigts.

 

 

Mais qui est Gustave ?

Droits d’auteur Stéphane Paradis, site officiel

 

 

Son compagnon de route humanisé par l’humour et la tendresse de Stéphane. C’est un être comique et ancré qui parle à chaque enfant petit comme grand.

 

Gustave est bien plus qu’une marionnette, il possède sa personnalité, il a des sentiments, une façon d’être. Il devient vivant dans la relation qu’il instaure avec chacun. Cet outil de communication unique renforce le message de Stéphane et lui permet de créer du lien là où parfois les situations semblent compliquées.

 

 

Sa mission est  

 

« d’être la différence. Inspirer. Une étincelle pour chaque enfant. Contaminer pour que tous, enfants et ex-enfants, puissent prendre conscience de leur valeur personnelle. » tiré de son site internet, https://www.gustave.ca/p/A-propos

«  Être la différence, un jeu d’enfant! », notre conférence pour adultes

Voici en quelques mots les points forts que je retiens de sa conférence :

  • RESPECT
  • AMOUR ET HUMOUR
  • AUTHENTICITE

Je vous propose une courte vidéo prise sur le vif durant l’intervention de Stéphane Paradis :

la bonne humeur ! 

 

Voici le livre de Stéphane Paradis  

 

Devenons des as pour nos enfants

Intimidation, difficultés d’apprentissage et de communication avec l’entourage, perte de motivation, sont autant de réalités qui affectent les jeunes (enfants et adolescents) et déstabilisent les adultes (parents, enseignants et éducateurs) qui en sont responsables.

Pour Stéphane Paradis, ces situations ne sont pas une fatalité mais il appartient à celui qui a la tâche d’éduquer et d’instruire d’être LA différence. Se montrer authentique dans l’encadrement, assumer ses talents et ses forces autant que ses défauts et faiblesses fera de lui un Adulte Signifiant, un « allumeur d’étincelles » qui permettra au jeune de reconnaitre sa propre valeur et de réaliser son plein potentiel.

 

À travers vingt cinq portraits/témoignages et son expérience quotidienne au coeur du système éducatif, Stéphane Paradis conseille et guide dans cet ouvrage les parents, les enseignants et les intervenants en milieu scolaire.

Un ouvrage sensible et inspirant avec la présence sympathique de Gustave, le fidèle compagnon de l’auteur

 

Malheureusement, il faut le commander sur un site canadien, patience ! 

 

 

 

J’espère que vous avez pris du plaisir à lire ces quelques mots sur un être d’exception et plein d’humour !

Je vous propose de nous retrouvez dans ma infolettre chaque semaine, je reviens vous surprendre chaque lundi soir pour bien débuter la semaine en famille et en classe…

Likez  partagez  mes articles avec vos amis et inscrivez vous à notre infolettre!

 

The Fox and the Mouse, un pur moment de douceur complice !

The Fox and the Mouse, un pur moment de douceur complice !

Vidéo inspirante, tout en douceur et  en émotions ! Merci Stéphane Paradis et Gustave pour m’avoir fait découvert ce beau message en musique !

Le retour des courts métrages d’animation…Quelle poésie !

A voir en famille.

Si vous avez aimez parlez de Créazine autour de vous et partagez avec vos amis !

Bon mercredi à tous mes pépites, brillez de mille feux !

Découvrir La Fontaine autrement : des contes animés

Découvrir La Fontaine autrement : des contes animés

Qui n’a pas eu quelques difficultés pour apprendre les fables de La Fontaine.

Eh bien grâce à Claire Fay et ses coloriages animés tout va devenir plus simple pour votre enfant. L’histoire va s’animé sous ses traits de couleurs. Nous vous avions parlé il y a quelques mois des cahiers animé, voici un ouvrage de référence : cliquez sur l’image pour avoir le lien pour l’achat sur Cultura.

 

 

 

 

 

 

Petite présentation en vidéo :

Pour plus de lecture et de dessins voici les contes d’Andersen : clic et direction Cultura pour l’achat

Bon coloriage et belle animation à tous !


Attention pépite : coloriage animé !

Attention pépite : coloriage animé !

Une pépite animé : simple comme un coloriage mais le petit plus, le dessin s’ anime.

 

Je vous présente, Les cahiers dessin animé, Claire FAY, aux éditions animées

COMMENT ÇA MARCHE ?

 

1. Je colorie    2. Je prends en photo    3. Magique ! Ça s’anime

 

 

Il vous faut tout de même l’application PopingBooks(r) disponible sur App Store et Google Play 3.

Ces livres sont le fruit d’une rencontre, comme souvent, ici, Claire et Pierrick :

CLAIRE – Un jour je reçois un email d’un inconnu qui me dit : « J’ai une idée pour associer le coloriage classique au monde du numérique. Je peux développer la solution mais j’ai besoin de toi pour la mettre en oeuvre. J’observe ton travail depuis ton premier cahier et je pense que tu es la collaboratrice idéale. On boit un café pour que je t’explique en détail ? » Il m’avait toujours intéressé de me confronter au numérique alors j’ai accepté de rencontrer cet inconnu, et voilà le résultat ! Comment avez-vous eu cette idée ?

PIERRICK – Je cherchais un moyen d’éloigner mon neveu de 7 ans de sa console et de le détourner des dessins animés qu’il regarde passivement. Un jour je lui ai appris à coder son propre jeu vidéo et il a délaissé sa console ! C’est ainsi que l’idée m’est venue de proposer aux enfants le moyen de créer leurs propres contenus numériques. Le coloriage s’est imposé de lui-même. Mais il a fallu que je rencontre la créativité de Claire pour que le concept aboutisse au résultat actuel. Comment le Cahier de Dessin Animé sera accueilli par les enfants et les parents selon vous ?

CLAIRE – Ayant travaillé sur des films d’animation, j’ai trouvé absolument magique de voir son dessin prendre vie. Proposer à un enfant de faire vivre son coloriage va le fasciner. Il pourra même envoyer son mini film fait pendant les vacances à ses parents restés au travail. Les parents qui sont déjà très fiers des dessins de leurs enfants seront encore plus fiers de regarder leur dessin… Animé !

PIERRICK – Dès le plus bas âge on apprend à recréer les médias qui nous distraient : à 3 ans on dessine les animaux de notre premier livre, puis on chante les morceaux qu’on écoute. A 7 ans on fait des rédactions, à l’image des histoires qu’on lit dans les magazines ou livres pour enfants, puis on se crée notre propre planche de BD et on crée nos propres films. Créer son propre dessin animé ou son jeu vidéo a toujours été inaccessible aux amateurs. Le Cahier de Dessin Animé et la technologie PopingBook(r) en font un jeu d’enfant ! Je vois déjà parents et enfants en train de s’amuser à créer ensemble des films d’animation à leur image.

 

Le sujet du Cahier et du film d’animation : Mise en avant du coloriage de l’enfant (couleurs, noir & blanc, motifs géométriques, lignes, taches) sur le pelage ou le plumage des animaux. L’enfant découvre dans le film que les couleurs et motifs des animaux ont leur raison d’être pour : se montrer, séduire, se camoufler, disparaître, se défendre, impressionner.

 

Vous retrouvez des liens pour l‘achat sur Cultura en cliquant sur chaque image.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La petite vidéo de présentation…

Alors convaincus ! Merci de me suivre, à très vite sur ma page Facebook  pour liker ou pour vous abonner à ma chaine youtube.

Belles vacances à tous

La tribu des idées : le magazine familial du DIY

La tribu des idées : le magazine familial du DIY

 

Notre nouvelle rencontre inspirante : Virginie Ratto et son tout nouveau magazine DIY français !

 

Virginie Ratto est une belle rencontre facebook. Nous partageons nos expériences créatives comme de nombreux membres sur le groupe « Ma vie créative ». Lorsque Virginie a présenté son projet, j’ai tout de suite senti qu’il était en total cohérence avec Créazine.

Ce magazine DIY unique pour la famille traite de la volonté de faire aboutir des idées créatives et de faire avec les mains.

Pouvoir expérimenter et oser créer à tous les âges.

Pour cela ce magazine DIY regroupe une palette colorée de manipulation à faire soi-même et des articles de fond.

 

Au delà du beau résultat, La tribu des idées concrétise une idée. La conviction que le projet est beau et bon est si forte que cette idée doit  se matérialiser malgré ce que cela peut coûter ! On se rejoint sur ce point !

 

 

 

 

 

 

J’ai donc proposé à Virginie de nous parler de son parcours créatifs comme toutes nos interviews de personnes inspirantes, Virginie c’est prêtée au jeu du questions-réponses !

Un grand merci à elle pour notre soirée skype et son retour d’expérience.

 

À 7 ans, vos rêves et vos passions ?

À 7 ans, je savais déjà que je voulais travailler dans le domaine de l’enfance. Je jouais beaucoup à la poupée, j’ai voulu être pédiatre, puis assistante maternelle ou encore sage-femme. Je changeais souvent d’avis, mais ça tournait quand même autour des enfants. À côté de ça, j’étais déjà passionnée par la presse magazine (je lisais Le Journal de Mickey, Okapi, etc.) et par les loisirs créatifs (c’était la grande époque de la pâte à sel).

 

Pour vous, c’est quoi être créatif ?

C’est avoir des idées, sans cesse. Sans savoir si l’on réussi à les mettre en œuvre un jour. Parfois ça fonctionne et parfois, par manque de temps, d’outils ou d’expérience, ça n’aboutit pas, mais une autre idée prend la relève, et ainsi de suite.

 

Comment créez-vous vos projets ?

Je ne suis pas un schéma particulier, ça vient comme ça. Le seul point commun entre tous mes projets, c’est qu’il faut que ça aille relativement vite. J’ai du mal à faire des plans sur le long terme.

 

Comment se traduit votre créativité au quotidien ?

J’ai de nombreux carnets sur lesquels je note toutes mes idées, pour des projets personnels et professionnels. J’adore pouvoir conseiller mes proches quand ils ont besoin d’idées pour un projet de déco ou autres. Et à la maison, il se passe rarement une journée sans que je tente une recette de cuisine, que j’aménage le jardin ou que je fignole la déco.

Ça entraîne aussi pas mal de défaut. J’ai par exemple parfois du mal à me concentrer sur une tâche. Je déteste la procrastination, je suis plutôt de l’école du « if not now, then when ? » (si on ne le fait pas maintenant, alors quand ? ). Du coup j’ai tendance à lancer plein de choses à la fois, et il m’arrive parfois de faire brûler la casserole, ou d’oublier des rendez-vous importants…

Ah oui, et le bazar aussi. Même si je me force à le ranger de temps en temps mon bureau ne reste pas en ordre longtemps.

 

Un conseil pour des jeunes passionnés, créatifs habités par l’envie d’autre chose que des valeurs scolaires.

C’est une question difficile. Une partie de moi a envie dire que l’école n’est pas une fin en soi et qu’il faut vivre ses passions à fond, mais mon expérience dit plutôt le contraire… J’ai suivi un parcours plutôt classique, j’ai décroché un master en économie et en communication, rien de très fou, et pourtant ça ne m’a jamais empêché d’exprimer ma créativité. C’est peut-être idiot, mais je pense que j’avais besoin de ce sentiment de « sécurité » qu’apporte le diplôme. Même si on suit des études jusqu’à trente ans, il est ensuite possible de retourner à ses passions. En fait je pense qu’il n’y a pas de modèle, de parcours qui soit juste ou faux. Je pense que l’instinct joue un rôle très important dans tout ça.

 

 

Et si on parlait plus précisément de votre magazine, la tribus des idées dites nous :

 

Quelle est la tranche d’âge des enfants ciblés notamment pour les tutorats ?

Il y a des tutos qui s’adressent aux adultes qui veulent créer pour les enfants, et d’autres qui s’adressent directement aux enfants. C’est difficile de définir une tranche d’âge. Il y a des enfants qui aimeront les loisirs créatifs toute leur vie, et d’autres qui ne seront plus intéressés à 10 ans. Si je dois absolument donner une tranche d’âge, je dirais 3 à 12 ans, mais c’est vraiment une moyenne.

 

 

Les articles de fonds suivent quelles lignes éditoriales ?

On insiste beaucoup sur l’idée de partage, de passer du bon temps en famille, avec les enfants. On tente de donner des idées et des clés pour sortir un peu les enfants des écrans et leur montrer d’autres façons de s’amuser. Enfin bien sûr, on défend des valeurs essentielles comme la bienveillance, l’éducation positive ou encore le respect de l’environnement.

 

 

 

 

 

 

 

Les hors séries seront organisés avec la même structure édito ?

Pas tout à fait. Les hors-séries seront beaucoup plus « pratiques » et articulés autour d’une thématique. On y retrouvera essentiellement des tutos et des inspirations. En revanche, on restera sur cette idée de créer avec et pour les enfants.

 

J’espère que vous aller foncer au kiosque presse le plus proche de chez vous pour découvrir ce beau projet et vivre une multitude d’expériences créatives en famille pendant ces vacances de printemps. Bonnes vacances à toutes mes pépites !