François Meïmoun : qu’est-ce qu’un compositeur ?

François Meïmoun : qu’est-ce qu’un compositeur ?

compositeur, homme talentueux et sensible au lieu.
Il y a des êtres qui vous réveillent,
qui vous dynamisent,
qui vous donnent confiance en vous, en vos projets,
qu’on aurait aimé rencontrer,
qui vous émerveillent,

qui vous bouleversent,
qui vous stimulent intellectuellement…

François Meïmoun, fait partie de ces belles rencontres créatives.

Une petite bibliographie :

Compositeur français né en 1979, pianiste de formation, François Meïmoun étudie la musique au conservatoire d’Angers puis au conservatoire de Paris, notamment auprès de Michaël Levinas (analyse musicale) et Alain Gaussin (composition). Il prépare une thèse à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales sur la construction du langage de Pierre Boulez, 1942-1948.
Dans les pas de Ravel, il met en musique les poèmes et les vers d’Antonin Artaud (Tara, 2012, commande du festival de Chaillol), Arthur Rimbaud (Quatuor à cordes IV, Fragments d’un journal d’enfer, 2013, commande de Proquartet), Paul Celan (Partie de neige, 2015) ou encore Géraldine Aïdan (Les pas mêlés, 2011, commande du festival Zeitkunst de Berlin).

Il travaille sur le son et les possibilités de l’instrument, en étroite collaboration avec ses interprètes, dont le quatuor Ardeo (Quatuor à cordes III, 2013, création au Théâtre des Bouffes du nord), Christophe Desjardins (Concerto pour Alto et orchestre. Le chant des barbares, 2014, commande de Radio France).

Sa musique requiert toute l’énergie de ses interprètes, avec souvent peu de silences et de pauses.

François Meïmoun est également directeur de la collection de livres XX-XXI consacrée aux musiques d’aujourd’hui aux éditions Aedam Musicae.

François Meïmoun casse toutes les représentations que j’avais d’un compositeur.
Si vous imaginiez le compositeur vivant reclus dans une pièce sombre et inspiré par la douleur, et bien François casse ce mythe. Il nous a fait l’honneur de nous recevoir chez lui, son lieu de vie et de création. Tout y est entremêlé : famille, création, musique et poésie… Ses partitions cohabitent avec les jeux d’enfants, la vie de la maison !
Notre échange a ouvert des champs de réflexion que je n’imaginais pas : la création et la rigueur, l’amour du travail et de l’excellence, la création reliée au lieu, le partage avec le public, le rôle que joue celui-ci dans la composition.


Je me suis rendue compte que la passion musicale même découverte tardivement peut amener à un parcours d’excellence. François Meïmoun rencontre la composition musicale à l’âge de12 ans. Il découvre un univers nouveau et se lance à sa conquête. Il apprend la musique, le piano et découvre alors que :

“ La musique peut se faire et pas seulement se jouer !”

François Meïmoun nous a parlé de son expérience d’enseignant en musique. Si il y a une leçon que nous en retenons pour toi, enfant c’est que si tu as une passion, alors travaille donne le meilleur de toi et tu réussiras.

Si l’ennui t’habite arrête tout, le découragement est normal, le stress aussi mais l’ennui, le manque de passion, c’est le pire.
François Meïnoun me touche en parlant du lieu et des êtres qui composent ce lieu comme des partenaires de sa composition ! J’ai souvent ressenti cela dans des concerts ou opéras. Le lieu est en vibration, en tension avec les sons, les voix des corps ! Le sensible devient palpable et la beauté de l’instant fait prendre conscience de la magie du travail de composition, de création.

 

A écouter :
François Meïmoun – Sonate pour deux clarinettes – John Slack & Carlos Cerrada Cuesta

https://www.youtube.com/watch?v=knCb0LP9rqI

François Meïmoun – Hommage aux classiques, pour piano par Sébastien Vichard

http://www.dailymotion.com/video/xk4q06_francois-meimoun-hommage-aux-classiques-pour-piano-par-sebastien-vichard_music

 

Il s’exprime aussi sur, comment il vit l’acte de sa création. Vous retrouverez l’intégralité de notre interview prochainement dans notre série de vidéos inspirantes.

Un conseil :

prenez du temps en famille pour aller écouter un concert, un festival, un concert, un opéra lors de vos vacances. Prêtez l’oreille. Laissez-vous embarquer par les sons et vibrez !
A très vite ! En attendant, créez, jouez, rêvez…, et suivez-nous sur les réseaux sociaux !
Parlez-en à vos amis !

 

 

 

 

Les enseignants d’aujourd’hui et de demain sont des experts de la créativité, incroyable constat de l’OCDE

Les enseignants d’aujourd’hui et de demain sont des experts de la créativité, incroyable constat de l’OCDE

Voici un article tiré de The conversation.

Dans les 30 prochaines années, selon l’UNESCO, il y aura plus de personnes diplômées dans le monde que dans toute l’histoire.

Soudainement, un diplôme est nécessaire pour tout, mais les diplômes valent aussi beaucoup moins. C’est le processus dit d’inflation académique.

Face à d’autres individus qui possèdent eux aussi des diplômes, face à d’autres pays qui donnent eux aussi accès aux études supérieures à une majorité d’étudiants, ce qui fera la différence à l’avenir sera la capacité à penser autrement, à sortir du cadre, à être créatifs.

Dès lors, les compétences précieuses de demain ne seront peut-être pas les mêmes que celles d’hier, celles qui nous ont fait, nous, réussir à l’école.

Que sera un « bon élève » dans le monde de demain ? Hier, c’était un élève qui savait restituer de manière conforme et rapide le propre savoir de l’enseignant. Demain, il devra probablement également savoir où trouver la connaissance, comment la synthétiser et l’utiliser, être capable de produire une réflexion propre, fraîche et créative de lui-même.

« Le monde moderne se moque bien de ce que vous savez. Il s’intéresse à ce que vous savez en faire. Il a besoin de gens créatifs, capables de croiser les sujets quand l’école française fait encore trop réciter des leçons. En France plus qu’ailleurs, on n’enseigne pas suffisamment ce qui sera pertinent pour réussir sa vie ! », a récemment déclaré Andreas Schleicher, directeur de l’éducation de l’OCDE, responsable des études PISA.

 

 

 

Quel défi en effet ! Mais vivre en 2017 est un défi !

Dans cette période d’incertitude où chaque parent veut le meilleur pour ces enfants, nous devons tous nous poser les bonnes questions !

 

 

 

Qu’est le plus important pour mon enfant ?

  • Gagner beaucoup d’argent et ne pas avoir de temps pour prendre soin de soi et des autres.
  • Courir aux quatre coins du monde après des chimères et ne jamais poser ces valises et ne jamais se trouver soi !
  • Vivre en conscience du potentiel qu’on a tous au fond de soi et être aider à croitre en vérité dans ce monde afin d‘être un acteur du changement.
  • Créer son avenir en se donnant les outils pour se connaître et évoluer sereinement.

Les savoirs sont importants mais le savoir être, l’appropriation du savoir et le questionnement de ce savoir sont vitaux pour être libre et créatif !

 

 

 

Quel métier exaltant que l’enseignement dans ce cadre là !

J’ai enseigné durant plusieurs années au lycée et au collège. Ma perception des élèves et de leurs capacité ou potentiel s’était rarement la même que mes collègues de disciplines dites plus « sérieuses ». Et oui, les arts plastiques, le parent pauvre du système éducatif français ! Et pourtant, le niveau d’exigence, l’engagement déployé par une classe quand les élèves savent pourquoi ils sont là, change une discipline.

Le cadre, l’espace, la nature du savoir peuvent participer à la qualité des informations à faire passer, aux expériences à faire vivre ! Le niveau d’attente peut être largement élevé. Je vous confie un exemple :

En classe de 6 ème : un travail d’exposé sur des artistes contemporains : qui visait à comprendre et interroger la démarche d’un artiste. Un jeu simple de tirage au sors, un artiste et une date de passage dans l’année. Chaque élève doit préparer un exposé de 15 minutes, matériel libre. Résultat : sur une classe de 28 élèves, tous se sont engagés, une belle stimulation de classe s’est mise en place pour se surprendre, imaginer, comprendre, jouer avec les œuvres, emmener les autres dans un univers qui devenait le leur au delà de celui de l’artiste, Tapies, Andy Warhol… des mises en scène de couleurs, des reproductions tactiles…

Bilan pédagogique : une valorisation du regard sur certain élève dit faible… un engagement et une volonté de bien faire dédoublées !

Quel enthousiasme, une joie pour moi, un étonnement pour mes collègues. « tu mets la barre trop haute, ils ne vont pas réussir… » Et bien ces 28 élèves les ont fait mentir, l’exposition de fin d’année fut étonnante.

Les moins bons élèves en français ou math devenaient de bon élément avec moi, et capable de verbaliser, d’ordonner et de structurer un oral ! Leur créativité et leur curiosité venaient de les faire vibrer au point qu’ils les avaient à se surpasser !

 

A chaque enseignant et parents qui lise ce post, je vous confie cette expérience pour que vous puissiez en faire vivre vous même à vos élèves et vos enfants.

 

Prochainement Créazine, le Mag vous accompagnera dans cette aventure créative. Nous vous préparons de belles interventions de spécialistes en pédagogie créative.

 

Si vous avez aimez cet article n’hésitez plus partagez le et parlez de nous à vos amis! Créons ensemble une belle communauté créative.

Qui se cache derrière Pierre Lapin ?

Qui se cache derrière Pierre Lapin ?

Une femme  d’exception que Créazine voulait mettre à l’honneur.

Cette auteure, illustratrice née en 1866 en Angleterre dans une famille de la haute bourgeoisie pourrait être l’héroïne de Jane Austen et pourtant elle a bien existé.

• Il y a des êtres qui vous donnent la pêche,
• Il y a des êtres qui vous émerveillent,
• Il y a des êtres qui vous bouleversent,
• Il y a des êtres qui vous excitent intellectuellement,
• Il y a des êtres qui vous réveillent,
• Il y a des êtres qui vous boostent,
• Il y a des êtres qui vous rendent belle ou beau,
• Il y a des êtres qui vous donnent confiance en vous, en vos projets,
• Et il y a des êtres qu’on aurait aimé rencontrer…


Beatrix Potter fait partie de ces rencontres rêvées.
Après avoir vu le film Popper avec ma fille, je me suis demandée qui était caché derrière ce personnage de cinéma ! Ma fille a été étonnée qu’elle ait été bercée toute son enfance par les livres de Béatrix Potter. Aujourd’hui un joli dessin anime les personnages chers à Béatrix.
Dès l’âge de 8 ans Beatrix, dessine des animaux lors de  ses vacances à la campagne. Elle  agrémente ses lettres de petit croquis.
Béatrix recherche son indépendance financière. Elle va proposer ces dessins à des maisons d’édition. Elle finit par convaincre un éditeur de la qualité de son travail. Elle met en couleur ces histoires et c’est le début d’une longue aventure littéraire. De petits livres à la taille de la maison des enfants commencent à voir le jour, l’histoire de Pierre Lapin puis noisette l’écureuil.
Son engagement atypique ne s’arrête pas à l’écriture. Naturaliste et amoureuse de la nature, elle part vivre à la campagne. Avec l’argent de ses ventes elle achète un cottage à Sawey en Angleterre. Convaincue de la beauté de ce territoire, elle investit dans de nombreuses fermes pour garder l’activité agricole présente sur ces terres.
Elle devient fermière et auteur s’inspire de la vie rurale et le paysage local.
Elle est certainement la première femme précurseure de la protection de l’environnement.
Béatrix Potter est un beau modèle de créatif passionné au service des autres. Un beau parcours a partager avec vos enfants. Ils regarderont différemment ce petit lapin!

Voici des références pour rencontrer le travail de Béatrix Potter :

 

 

Les livres : en autres…chez Gallimard

Pierre Lapin
Première parution en 1980
Trad. de l’anglais non signée
Collection Beatrix Potter – Albums, Série Livres en carton, Gallimard Jeunesse
Parution : 04-04-2001

Les aventures complètes de Pierre Lapin
Trad. de l’anglais non signée
Traduction de L’aventure de Monsieur Tod par Laurence Model
Nouvelle édition en 2017
Collection Beatrix Potter – Albums, Gallimard Jeunesse
Parution prévisionnelle : 23-03-2017

L’histoire de Miss Kitty
[The Tale of Kitty-in-Boots]
Trad. de l’anglais par Jean-François Ménard. Illustrations de Quentin Blake
Collection Beatrix Potter – Albums, Gallimard Jeunesse
Parution : 03-10-2016

Pierre Lapin : Le livre tapis d’éveil de bébé
[Pop-up Playmat]
Trad. de l’anglais non signée
Collection Beatrix Potter – Pierre Lapin pour les petits, Gallimard Jeunesse
Parution : 03-10-2016

 

DVD :

LE PETIT MONDE DE BEATRIX POTTER

documentaire / dvd neuf

Les films :

Miss Potter
Date de sortie 28 mars 2007 (1h 33min)
De Chris Noonan
Avec Renée Zellweger, Ewan McGregor, Emily Watson plus
Genre Comédie dramatique
Nationalités Américain, Britannique

Les films d’animation :

L’œuvre de Beatrix Potter a fait l’objet d’une adaptation en dessins animés réalisées par les studios Frederick Warne & Co. et TVC London. Ces studios ont réalisé neuf films, d’une durée de 25 minutes chacun, entre 1992 et 1993.

•    L’histoire de Tom Chaton et Sophie Canetang
•    L’histoire de Samuel le Moustachu
•    L’histoire du tailleur de Gloucester
•    L’histoire de Pierre et Jeannot Lapin
•    L’histoire de Rebondi Cochonnet
•    L’histoire de Madame Piquedru la blanchisseuse et de Jérémie Pêche-à-la-ligne
•    Les lapins de Flopsaut
•    L’aventure des deux souris
•    L’aventure de Monsieur Tod.
A très vite à tous, en attendant, créez, jouez et rêvez…suivez nous sur les réseaux sociaux.
Parlez en à vos amis !

8 affirmations positives au quotidien

8 affirmations positives au quotidien

Challenge de la semaine : 8 affirmations positives

Pour la semaine à venir nous vous proposons un petit defi…

 

En tant que parents, vous avez parfois plein de choses à faire mais soudain, vous vous retrouvez devant votre enfant et là, c’est le vide intersidéral! Par où commencer? Comment l’encourager et accompagner ses idées? En ce début d’année commençons positivement!
Chaque jour, lâchez prise sur les tensions du quotidien et découvrez ce qui va agir en vous tout au long de la semaine.

Accompagnez votre enfant dans cette démarche. Tout d’abord en lui faisant écrire une phrase par jour dans un petit carnet ou sur une affiche type format A3. Décorez ce carnet ou cette affiche avec des images qui lui font plaisir. Parlez de cela en famille lors du diner, pour partager votre expérience de la journée et voir peut-être l’influence de cette petite phrase sur la journée de toute la famille!

Soyons honnête avec nous-mêmes, nous affirmons tout un tas de choses dans notre tête sans forcément toujours les réaliser. Parfois des petites choses comme «je n’en peux plus de ne pas avoir ce que je veux» ou si vous êtes dans un bon jour, cette pensée vous traverse l’esprit : «C’est une bonne journée et je veux que ça continue». Et parfois quand on réalise que la journée en train de se dérouler est parfaite, alors tout dans cette journée se passera bien et en notre faveur.
Les affirmations sont des déclarations que nous utilisons pour avoir ce que nous voulons, que ce soit pour attirer quelque chose que nous voulons, ou simplement parce que nous voulons passer une bonne journée.
Ces affirmations sont de grands outils qui peuvent aider votre enfant à vaincre ses peurs, à construire sa confiance, à développer une pensée positive et plus encore…

L’idée centrale est que l’affirmation change vos pensées et vos émotions en quelque chose de plus positif, ainsi vous vous sentez plus confiant, heureux, en sécurité, prospère, peu importe l’état que vous essayez d’atteindre.

Alors c’est parti : bonne semaine à tous

 


Lundi : c’est avec joie que j’apprends à m’aimer toujours d’avantage.
Ok je suis plus petit, plus gros que les autres et alors!


Mardi : je m’autorise à penser et rêver de façon illimitée.
Les rêves n’ont pas de limite alors soyons inventifs et libérons nos envies, même les plus folles.


Mercredi : j’apprends à faire de ce jour un moment de bonheur.
Voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. Le meilleur est à vivre!

Jeudi : je m’approuve.
Ne pas être trop exigeant et dur avec soi-même. Faire des choix et les assumer fièrement.

Vendredi : je fais de mon mieux.
S’investir pleinement dans ses activités.


Samedi : la joie intervient dans mon apprentissage et le rend plus efficace.
Faire des découvertes avec joie, apprendre en s’amusant. Prendre plaisir à découvrir des apprentissages nouveaux même quand l’Histoire nous rebute ou que l’orthographe est notre bête noire!


Dimanche : je suis l’expression vivante, aimante et joyeuse de la vie.
Sourire, acccueillir l’autre et partager de beaux moments en famille ou avec des amis.

Et un bonus : j’apprécie et je suis reconnaissant pour tout ce que j’ai.
MERCI

Alors racontez-nous dans les commentaires les effets sur vous, vos enfants, nous attendons vos remarques et vos petites histoires, au plaisir de vous lire et à vous de jouer!

Pourquoi parler des 4 accords Tolteck à vos enfants ?

Pourquoi parler des 4 accords Tolteck à vos enfants ?

En ce début d’année, nous voulions partager avec vous un principe simple pour parler de valeurs issus d’un livre américain : Les 4 accords toltèque.
Miguel Ruiz, l’auteur propose de passer avec soi-même quatre accords visant à briser les croyances qui nous limitent. Celles que nous développons depuis l’enfance, qui déforment la réalité et nous maintiennent dans la souffrance. À force de conditionnements culturels et éducatifs (ce qui est vrai ou faux, bon ou mauvais, beau ou laid) et de projections personnelles (« Je dois être gentil », « Je dois réussir »…), nous avons intégré une image fausse de nous-même et du monde.

 

Accord 1 : Que ta parole soit impeccable

Accord 2 : Ne réagit pas de façon personnelle

Accord 3 : Ne fais pas de supposition

Accord 4 : Fais toujours de ton mieux

 

Voici une petite vidéo qui illustre magnifiquement ce principe. Bon visionnage en famille, n’hésitez pas à en parler tous ensemble et à nous laisser des commentaires sur vos belles résolution pour 2017.

Inscrivez-vous et recevez notre cadeau !

8 cartes postales positives à fabriquer soi-même 

Merci pour votre inscription, surveillez votre boîte mails, vous allez recevoir votre CADEAU